Accueil > News > Bollywood- Kollywood : Bilan du premier semestre 2005

Rubriques

News

Bollywood- Kollywood : Bilan du premier semestre 2005

L’année 2005 sera l’année de Rani Mukherjee :

JPEG - 18.8 ko
La sublime Rani dans Black

A Bollywood, l’année est pour l’instant assez mauvaise, les flops se succèdent à un taux régulier. Du lot des rares gagnants, on pourra sortir Rani Mukherjee qui avec les succès de Black et Bunty aur Babli (et les succès prévisibles de The Rising et Paheli, ses deux prochains films), affirme sa suprématie parmi les actrices et devient le pendant féminin de Shah Rukh Khan, capable d’attirer les spectateurs à son seul nom. A noter les succès surprises : Page 3 et Kyaa Kool Hai Hum, deux films à petit budget, qui ont rapporté respectivement deux et quatre fois leur mise initiale.
Les plus grands perdants sont : Kisna de Subhash Gai, Le désastre de ces 10 dernières années, et Ajay Devgan qui vient d’enchaîner 4 flops consécutifs (Raincoat et Tango Charlie notamment).

Mais bonne nouvelle pour Bollywood, son aura grandit de plus en plus à l’étranger : ainsi, en plus des films de Rani Mukherjee, Bewafaa, Waqt, Kaal, Lucky et Parineeta ont été bien accueillis par le public en Angleterre et aux Etats-Unis, permettant aux producteurs de rentrer dans leur frais, voire réaliser des bénéfices.

L’émergence du cinéma tamoul :

Longtemps cantonné dans l’ombre de son grand frère du Nord, Kollywood émerge enfin cette année grâce à l’incroyable succès de Chandramukhi et à sa reconnaissance internationale. Les records de Rajini Kanth n’auront pas tenu longtemps. Le démarrage historique d’Anniyan ne fait que confirmer cette tendance : maintenant, les « blockbusters » tamouls peuvent rivaliser en Inde et surtout à l’Etranger avec les films de Shah Rukh Khan et autres grosses productions bollywoodiennes.
Shankar le réalisateur est un homme heureux, son nouveau film Anniyan, avec Vikram, pulvérise tous les records en Inde (classé super hit en 4 jours !!!), mais Shankar le producteur est lui aussi aux anges, son film à petit budget, Khadhal, est le succès surprise de l’année, il a rapporté 8 fois sa mise initiale !
Malgré un début d’année catastrophique (à cause du Tsunami), dans l’ensemble, la majorité des films tamouls, vu leur faible coût, sont rentrés dans leur frais, les spectateurs se ruant de nouveau au cinéma.

JPEG - 125.6 ko
Vikram et Sada dans Anniyan

Top 5 box-office Bolly - Kolly (Inde + étranger)

1. Chandramukhi : 600 cr

2. Bunty aur Babli : 410 cr

3. Black 400 cr

4. Waqt : 320 cr

5. Kaal : 280 cr

P.-S.

nota : 1 Cr = 10 millions de roupies

Article précédent | pret immobilier
Aisa Kyon Hota Hain

Article suivant | credit immobilier
Brèves de Bollywood


Dans la même rubrique

The Blood, premières images
Evénement Korean Connection 2011
Evénement Korean Connection 2011
The blood, naissance d’un court métrage
Bangkok Traffic Love Story
ETOILES & TOILES D’ASIE - 15e Festival Cinémas & Cultures d’Asie de Lyon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan