Accueil > News > Rang De Basanti cartonne

Rubriques

News

Rang De Basanti cartonne

Le film de Rakeysh Ompraksh Mehra, sorti il y a trois semaines face à une maigre concurrence, réalise des chiffres spectaculaires.

Rien que dans le circuit de Bombay et sa région, il a récolté plus de 20 crores de recettes, des chiffres seulement égalés par des « blockbusters » tels que Hum Aapke Hain Kaun et DDLJ (soit queques-uns des plus gros succès de tous les temps).
Le raz de marée semble généralisé. Contrairement à des films comme Sarkar, qui devaient leur succès essentiellement aux régions hindiphones du nord de l’Inde, RDB cartonne dans la plupart des grandes villes indiennes, y compris celles du sud, ce qui est beaucoup plus rare. Au Tamil Nadu où les films hindi ont traditionnellement un impact très limité, il est en tête depuis sa sortie devant les nouveaux films tamouls. Cela est peut-être en partie dû au fait que Rang De Basanti comporte dans son casting deux acteurs tamouls bien connus, Siddarth et Madhavan. Il marche fort en Andhra Pradesh égalemment, ainsi qu’au Karnataka où il est d’ores et déjà classé comme un superhit à Bangalore.

De manière générale, Rang De Basanti réalise des performances qui vont d’extraordinaires à excellentes dans les villes grandes et moyennes, et de bonnes à moyennes dans les petites villes et les villages... Tout cela en trois semaines seulement.
Encore plus étonnant, bien que le film traite d’un sujet concernant spécifiquement les Indiens de l’Inde, il réalise des chiffres excellents à l’étranger où, de semaine en semaine, il se maintient très bien. Sorti simultanément dans des circuits limités aux États-Unis, en Angleterre, en Australie et dans les pays du Golfe, il réalise plus de 11 crores de bénéfices rien que dans les deux premiers sus-cités.
En somme, bien aidé par une musique signée A.R. Rahman et une promotion aggressive judicieusement ciblée, Rang De Basanti s’achemine vers le titre de plus gros succès à ce jour depuis le début de l’ère des multiplexes en Inde.

Après avoir fait des chiffres énormes dès le premier week-end, ce qui était prévisible vue l’armada promotionnelle déployée, le défi était de voir si le nouveau film de Aamir Khan allait pouvoir tenir la longueur là où son précédent Mangal Pandey s’était vite écroulé. Au bout de trois semaines, le défi semble gagné : la fréquentation ne faiblit pas, le film est de plus en plus populaire. Les dialogues sont récités par cœur par les jeunes spectateurs, dont les plus jeunes imitent le parler des héros du film.
Le message fort qu’il délivre semble avoir trouvé écho auprès du public. Une belle victoire pour ce film qui se veut différent du tout-venant de la production hindi, en posant un regard critique sur la société indienne actuelle, rongée par la corruption et l’apathie, au lieu de la conforter dans une belle histoire d’amour formatée qui finit bien.

Sources : BoxOfficeIndia.com, Rediff, IndiaFM

Article précédent | pret immobilier
Mois Asie en mars sur TPS : c’est reparti !!!

Article suivant | credit immobilier
Cycle Zatôichi à la Maison de la Culture du Japon à Paris


Dans la même rubrique

The Blood, premières images
Evénement Korean Connection 2011
Evénement Korean Connection 2011
The blood, naissance d’un court métrage
Bangkok Traffic Love Story
ETOILES & TOILES D’ASIE - 15e Festival Cinémas & Cultures d’Asie de Lyon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan