Accueil > Articles > Baby Cart 2 : L’Enfant Massacre

Rubriques

Articles

Baby Cart 2 : L’Enfant Massacre

Baby Cart 2 : L’Enfant Massacre

L’avis de Gorkita : L’Enfant Massacre est le deuxième volet de la saga Baby Cart, adaptée du manga culte Kozure Okami de Koike Kazuo (l’auteur de Crying Freeman). Sorti seulement quelques mois après le premier volet, on retrouve la même équipe : le réalisateur Kenji Misumi (à qui l’on doit plusieurs Zatoichi), le scénariste Koike Kazuo et enfin l’acteur Omisaburo Wakayama, fascinant dans le rôle de l’assassin Itto Ogami.

JPEG - 12.9 ko
Itto Ogami, sans peur sans reproche, attendant les 3 Dieux !

Véritable ange de la mort, Itto est chargé par un groupe de teinturiers d’assassiner un des leurs. Pour ce faire, il devra se débarrasser de trois redoutables frères maîtres de guerre (qu’utilisera par la suite John Carpenter dans les aventures de Jack Burton). Mais la nombreuse liste des ennemis de Itto ne s’arrête pas là : d’impitoyables amazones sont à ses trousses.

JPEG - 6.5 ko
Daïgoro, mignon et dangereux pour ses ennemis.

Le scénario est réduit à sa plus simple expression, mais là n’est pas l’essentiel. Dans cette suite, le lyrisme du ballet sanglant du Loup à l’enfant est poussé à son paroxysme, c’est un spectacle de chambara ultra violent à la troublante beauté. En quelques gestes d’un combat quasi silencieux, Itto débite ses adversaires qui s’effondrent en arrière-plan, le ronin au landau figé dans une pose directement empruntée au manga. Les combats sont portés par une très belle photo, comme l’affrontement final dans le désert contre les trois frères, et font preuve d’une constante originalité. Le landau nous réserve quelques surprises, et Daigoro apporte même à l’occasion son aide à son père !

JPEG - 13 ko
Les femmes sont d’impresionnantes adversaires

Ce deuxième épisode fait donc la part belle à l’action et renforce la fascination qu’exerce sur nous Itto Ogami, tout au long de son sanglant parcours. Parfois considéré comme le meilleur épisode de la série, Anzu no kawa no ubaguruma est indiscutablement à la hauteur de l’oeuvre originale et la dépasse même par certains aspects. Une suite à ne pas manquer, qui laissait augurer une belle saga à venir...

JPEG - 19.7 ko
Combat dans le sable, épique !

L’avis d’Athama : Ce second opus de la saga Baby Cart tourné à la suite du premier sans attendre de savoir le résultat du box-office du Sabre de la Vengeance (Baby Cart1). Baby Cart 2 : L’enfant massacre installe définitivement le style du film. Itto Ogami, toujours sur le sentier du massacre va nous entrainer dans des combats les plus inventifs du cinéma japonais. Cela ne peut être autrement, ses adversaires sont redoutables et terriblement différents dans leur approche. Mitsumi, le réalisateur s’amuse autant dans des décapitations graphiques que dans le fond musical coupant et macabre. Tout cela est bien morbide, mais qu’est-ce que c’est beau ! Cette fois-ci, Itto Ogami sera opposé aux Dieux de la Mort, trois puissants guerriers pour qui tuer est un art. Pas un seul moment, l’Enfant et le Loup ne fléchissent. Ce second volet a tellement marqué les esprits que John Carpenter a voulu en faire une dédicace dans "Les aventures de Jack Burton, dans les griffes du mandarin".

JPEG - 11.2 ko
Les 3 dieux, seigneurs de guerre !

Voir Baby Cart, c’est comme redécouvrir le cinéma. Un art sans concession, où l’acier peut devenir plume et où le sang se transforme en une mélodie funèbre. Un chef-d’œuvre à ne pas mettre dans les mains de tout le monde. Ce second volet constitue certainement le film le plus culte de la série imposant ses références graphiques au cinéma japonais et dans le monde !

P.-S.

Fiche technique :
Réalisateur : Kenji Misumi
Année : 1972
Interprètes : Tomisaburo Wakayama (Ogami Itto), Kayo Matsuo (Yagyu Sayaka), Akihiro Tomikawa (Daigoro), Akiji Kobayashi (Benma Hidari), Minoru Ohki (Tenma Hidari), Shin Kishida (Kuruma Hidari)
DVD HK Vidéo
Format 2.35, son Dolby mono, sous-titres français
Durée : 1 h 21

Article précédent | pret immobilier
Shadowless Sword

Article suivant | credit immobilier
Rétrospective du cinéma mongol


Dans la même rubrique

My Name Is Khan
My Name Is Khan
Ong Bak 2
Ong Bak 2
IP MAN
IP MAN
Chocolate
Chocolate
La Momie - La Tombe De L'Empereur Dragon
La Momie - La Tombe De L’Empereur Dragon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan