Accueil > Articles > Thiruda Thirudi

Rubriques

Articles

Thiruda Thirudi

Thiruda Thirudi

Vasu (Dhanush) passe son temps à traîner avec ses potes en moto et à embêter les filles. Un jour il rencontre Viji (Chaya Singh) avec qui il ne cesse d’avoir des ennuis. Il a des problèmes avec son père qui n’a de cesse de lui rappeler qu’il n’est qu’un bon à rien. Quand ses bêtises finissent par envoyer son frère en prison, il décide de se prendre en main pour gagner la considération de son père. Il trouve un travail sérieux à Chennai... mais Viji aussi. Ils recommencent donc à se taquiner mutuellement, mais peu à peu ils commencent à s’aimer et doivent s’avouer leurs sentiments.

Thiruda Thirudi est un film au scénario assez convenu mais indéniablement efficace. Il ne prétend pas à être autre chose qu’un divertissement. Le tout est cependant pertinent, bien rythmé et parvient à nous tenir en haleine tout du long. Il est même un peu plus fouillé qu’on ne pourrait le croire. Les situations sont crédibles, car traitées avec justesse au niveau des relations entre les personnages, ce qui donne au film une certaine profondeur. En particulier les rapports entre Vasu et son père sont traités avec beaucoup de sensibilité. L’accent mis sur cette relation entre père et fils donne au film un côté universel.

Les acteurs jouent très bien, en particulier Dhanush et Chaya Singh qui partagent une réelle complicité à l’écran et sont pour beaucoup dans l’efficacité du film. Le film étant doté d’un petit budget, tout repose donc sur eux. Dhanush montre son talent dans tous les registres, que ce soit dans la pure comédie ou les passages plus graves. Il a une vraie présence à l’écran et dégage un charisme évident.

Quelques scènes d’action brèves mais mémorables parsèment le film. On n’y trouve évidement pas le savoir-faire de Hong Kong, mais le tout est compensé par les moyens du bord. Dhanush, qui est très énergique et bouge très vite les jambes, exécute lui-même ses cascades. Cela donne lieu à quelques mouvements spectaculaires filmés à trois caméras au ralenti sous tous les angles ! Et puis, les dishum dishum aidant, on y croit sans problème. On notera au passage quelques clins d’œil à Matrix... et même une séquence mémorable qui reprend de larges passages de Shaolin Soccer (si !).

La BO colle avec le ton jeune et dynamique du film, elle est tout simplement excellente, très rythmée et redoutablement efficace. On peut d’autant plus regretter qu’un plus grand soin n’ait pas été apporté à leur mise en image. En effet, à l’exception du dapanguthu déchainé Manmada Raasa (qui fut un énorme hit) et du très rythmé Ayurveda Azagini, qui sont un minimum travaillées, le reste se résume souvent à une chorégraphie de groupe filmée façon MTV sur une route barrée pour l’occasion. La photographie du film est aussi des plus communes, inutile de chercher de « belles images » ici, il n’y en a pas - ou alors l’espace d’un clip. Mais cela fait partie des limitations évidentes de tout film à petit budget.

Heureusement, il compense largement ses faiblesses techniques par un scénario, des interprétations solides et beaucoup d’inventivité. On peut citer comme exemple la scène très importante où Viji révèle ses sentiments à Vasu. C’est une scène capitale dans le déroulement du film, mais elle est tournée de nuit sur une route déserte... ce qui est des plus incongrus pour un climax, mais l’interprétation des deux acteurs est tellement bonne qu’elle fait oublier la faiblesse évidente des moyens techniques. On dit souvent qu’avec un bon scénario et de bons acteurs on ne peut pas faire un mauvais film, en voici un bon exemple.

En résumé Thiruda Thirudi fait partie de ces films qui compensent le manque d’argent par de bonnes idées. C’est un divertissement frais et sympathique, qui vous fera passer un très agréable moment. Il se laisse voir et revoir sans problème. Non seulement il atteint totalement son but qui est de nous divertir, mais en plus il est plus intelligent que le tout-venant de ce genre de films, ce qui ne gâche rien.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réalisateur : Subramanyam Siva
Pays : Inde (Tamoul)
Année : 2003
Interprètes : Dhanush, Chaya Singh, Karunas, Suki, Krishna, Manickavinayagam
Scénariste : Subramanyam Siva
Directeur de la photographie : Ramesh G.
Musique : Dhina
Parolier : Subramanyam Siva
Producteurs : Indian Theatre Production, S. K. Krishnakanth
Durée : 2h30
Support : DVD - v.o. Tamoul sous-titres anglais, Ayngaran ou Tamilini toutes zones NTSC

Article précédent | pret immobilier
2046

Article suivant | credit immobilier
Casshern


Dans la même rubrique

My Name Is Khan
My Name Is Khan
Ong Bak 2
Ong Bak 2
IP MAN
IP MAN
Chocolate
Chocolate
La Momie - La Tombe De L'Empereur Dragon
La Momie - La Tombe De L’Empereur Dragon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan