Accueil > Biographies > Bollywood > Yash Chopra

Rubriques

Bollywood

Yash Chopra

Yash Chopra

Fonction : Réalisateur, producteur
 : en 1932 à Lahore, Pendjab, Pakistan
Situation de famille : marié à Pamela Singh-Chopra en 1970, parents de Aditya Chopra (producteur et réalisateur) et Uday Chopra (acteur).
Site de référence : http://www1.yashrajfilms.com/

Yash Chopra est un « monument » de Bollywood, réalisateur et producteur à succès depuis plus de quarante ans, sa maison de production Yash Raj Films est devenu un label au style reconnaissable : romantique, émotionnel, donnant le premier rôle aux héroïnes, dans des milieux aisés voire élitistes, avec des musiques qui deviennent des classiques aussitôt lancées et des clips tournés à l’étranger, notamment en Suisse. La plus grande force de ce producteur est sans doute de rester fidèle à son label mais de savoir s’adapter à l’air du temps et répondre aux attentes du public en apportant en plus une sorte de fraîcheur, de Deewar (1975) à Veer-Zaara (2005) en passant par Chandni (1989), Dilwale Dulhania Le Jayenge (1995) Saathiya (2002) et Hum Tum (2004).

Yash Chopra est le plus jeune d’une famille de huit enfants installée à côté de Lahore, aujourd’hui au Pakistan. Le premier des Chopra à venir vivre à Bombay, tant pour échapper aux émeutes de l’après - indépendance que pour travailler dans le cinéma, est le frère de Yash, Baldev Raj Chopra, de dix-huit ans son aîné. B.R. Chopra est producteur et réalisateur, notamment de Afsana, un grand succès de 1951. Bien que naturellement plus attiré par la poésie, le jeune Yash décide de se dédier au cinéma en venant travailler avec son frère. Celui-ci préfèrerait qu’il fasse des études d’ingénieur...Mais il lui donne un an pour faire ses preuves et lui permet de diriger son premier film en 1959, Dhool Ka Phool : c’est déjà le succès au box office. Ils produisent et réalisent ensemble notamment Waqt (1965) et Ittefaq (1969), pour lesquels Yash Chopra recevra l’Award du meilleur réalisateur.

Puis Yash prend son envol et crée « Yash Raj Films » en 1973. Il mise pour ses premières productions sur un jeune acteur peu connu : Amitabh Bachchan. Deewaar en 1975 signe le début du succès de l’acteur comme du producteur. « Le jeune homme en colère » devient le « label » de la star naissante, et représente un nouveau genre de films qui va marquer les années 70-80 : le film social qui dénonce corruption et inégalités, reflet d’une société qui supporte mal les dysfonctionnements et l’autoritarisme de son gouvernement (voir la biographie d’Amitabh Bachchan). Pourtant Yash Chopra a la fibre romantique, et il revient vite à son genre préféré avec Kabhi Kabhie, où l’on retrouve Amitabh Bachchan dans le rôle d’un doux poète, aux antipodes de Deewaar : le succès est de nouveau rendez-vous.

Les années 80 sont plus difficiles, Yash Chopra revient sur le devant de la scène avec Chandni en 89, Lamhe en 91 (son film préféré), et en faisant de nouveau confiance à un presque inconnu en 1993 : Shah Rukh Khan, qui joue dans Darr.

Mais c’est l’arrivée de son fils Aditya qui va donner un véritable coups de fouet à Yash Raj Films et propulser en dix ans l’entreprise au premier rang des producteurs et distributeurs indiens. C’est en effet Aditya Chopra qui signe le scénario et la réalisation de Dilwale Dulhania le Jayenge en 1995, un grand succès populaire qui marque une nouvelle ère pour la société de production. Plus encore, Aditya travaille activement à développer et diversifier les activités de la société familiale. Il est même un peu difficile de s’y retrouver, tant les activités sont multiples et complémentaires.

Côté production, Yash et Aditya Chopra cherchent résolument les nouveaux talents, comme Kunal Kohli pour Mujhse Dosti Karoge puis Hum Tum, Shaad Ali Sahgal pour Saathiya puis Bunty aur Babli, Sanjay Gadhvi pour Mere Yaar Ki Shaadi Hai puis Dhoom, Siddharth Anand pour Salaam Namaste : ils ont aujourd’hui une « écurie » de jeunes réalisateurs talentueux qui savent plaire au box office..
Ainsi, Yash Raj Films a enchaîné en dix ans presque autant de hits, avec pour « fausse note » le dernier opus mettant en scène le cadet de la famille, Uday Chopra, dans Neal and Nikki, qui selon le public et la critique ne méritait pas, pour une fois, le label YRF..
Le succès de Fanaa, qui a réussi à convaincre Kajol de revenir sur les plateaux, a déjà fait oublier cet incident de parcours...

Côté réalisation et post production, Yash Raj Films s’est doté de studios ultra modernes à air conditionné, les plus grands de toute l’Inde pour les tournages en intérieur, avec tous les services intégrés qu’ils utilisent et louent de plus en plus à toute l’industrie Bollywood. L’entreprise compte également une cellule marketing, un cabinet de design, une agence web....

Côté distribution, Yash Raj Films non seulement a développé son réseau de distribution pour ses propres films, mais en distribue aussi d’autres, dont Black, Kaal, Mangal Pandey - The Rising et My Brother Nikhil. La société a également développé Yash Raj Films Home Entertainment qui commercialise films, DVD et CD en Inde et « overseas » avec des bureaux à Londres, New York et Dubaï. La société a également acheté les droits de distribution vidéo des maisons de production BR Films (la maison de production du frère de Yash) et RK Films, la société créée par Raj Kapoor.

Côté musique, Yash Chopra a toujours été très attentif à ses choix musicaux, alternant des sources occidentalisées, comme pour Dil To Pagal Hai ou Salaam Namaste, et des sources traditionnelles, comme pour Veer-Zaara dont la bande son originale a été créée par Madan Mohal il y a plus de vingt ans et retravaillée par son fils Sanjeev Kohli.
Là aussi, le label Yash Raj Music a été créé afin de produire et distribuer les musiques de ses films, des compilations et des musiques d’autres films comme Black et Mangal Pandey - The rising. Metavision, une autre branche de Yash Raj Films, en collaboration avec Lata Mangeskar et Sanjeev Kohli, complète ce paysage en produisant des émissions de télévision musicales : « Meri Awaz suno » (écoute ma voix), « La Nouvelle star » made in India, et « Meri pasand » (ce qui me plaît) où les célébrités viennent chanter leurs chansons de film préférées.

L’empire des Chopra donnerait presque le vertige, et ce n’est pas par hasard s’ils figurent ensemble en première place de la « power list » 2005 de Filmfare, là où « habituellement » on trouve Shah Rukh Khan ou Amitabh Bachchan.
Aditiya Chopra est également la 27ème des 50 premières personnalités indiennes pour le magazine India Today. Bien qu’il mène Yash Raj Films conjointement avec son père, bien que Yash Chopra dise volontiers qu’ils aiment échanger leurs rôles, l’un se chargeant de la production quand l’autre réalise un film, il n’a pas échappé aux gens du « business » que l’expansion de l’entreprise doit beaucoup au fils (qui pourtant aurait fait des études scientifiques en Australie, et non un MBA aux USA...). De plus, Aditya Chopra a la réputation d’être omniprésent et très exigeant, jusque dans le choix du caractère imprimé sur une carte d’invitation ou des photos envoyées aux médias. Pourtant, les photos ne constituent pas son mode d’expression personnel favori : il fuit les médias et les expositions publiques, s’est marié presque en secret, n’est jamais aux premières de ses films, laissant toute la lumière à son père..

Yash Chopra a été en pleine lumière lors de la Première de Veer-Zaara à Paris le 26 avril 2006 au Grand Rex. Il n’avait plus eu envie de tourner un film depuis 1997. Mais le scénario proposé par Aditya était celui qu’il attendait, un film sur l’unicité des peuples entre l’Inde et le Pakistan, un message de paix et de réconciliation qui, l’espère-t-il, favorisera le rapprochement entre ces deux pays. Lors de la conférence de presse, nous lui avons demandé si Veer-Zaara a pu être projeté sur grand écran au Pakistan. Il a répondu que Veer-Zaara n’a pas pu être encore projeté sur grand écran, mais que les Pakistanais ont apprécié le film, sur DVD pirate ou importé officieusement.

Il est venu également échanger avec le public jeudi 27 avril 2006 dans une « master class », une sorte de « leçon de cinéma » où il a été interviewé par une journaliste et le public.

Pour ceux qui n’ont pas venir ou qui ont envie d’en savoir plus sur ce grand monsieur, sa biographie, rédigée par Rachel Dwyer en 2002, est disponible sur amazon.com (en anglais).

P.-S.

Filmographie comme producteur.

2006 - Dhoom 2, de Sanjay Gadhvi, avec Abhishek Bachchan et Aishwarya Rai (à venir).

2006 - Fanaa, de Kunal Kohli, avec Kajol et Aamir Khan. Musique de Jatin Lalit (à venir).

2005 - Neal n’ Nikki de Arjun Sablok, avec Uday Chopra et Tanisha (petite soeur de Kajol). Musique de Saleem Sulaiman.

2005 - Salaam Namaste de Siddarth Raj Anand, avec Saif Ali Khan et Preity Zinta. Musique de Vishal & Shekhar.

2005 - Bunty Aur Babli de Shaad Ali Sahgal, avec Abhishek Bachchan, Rani Mukherjee, Amitabh Bachchan, Aishwarya Rai (special appearance). Musique de Shankar Ehsaan Loy.

2004 - Dhoom, de Sanjay Gadhvi, avec Abhishek Bachchan, John Abraham, Uday Chopra. Musique de Pritam.

2004 - Hum Tum de Kunal Kohli, avec Rani Mukherjee et Saif Ali Khan. Musique de Jatin Lalit.

2002 - Saathiya de Mani Ratnam, avec Vivek Oberoi et Rani Mukherjee. Musique de AR Rahman.

2002 - Mujhse Dosti Karoge ! de Kunal Kohli, avec Hrithik Roshan, Rani Mukherjee, Kareena Kapoor. Musique de Rahul Sharma.

2000 - Mohabbatein de Aditya Chopra, avec Amitabh Bachchan, Shah Rukh Khan, Aishwarya Rai, Uday Chopra, Shamita Shetty, Kim Sharma, Jimmy Shergill, Preeti Jhangiani. Musique de Jatin Lalit.

1995 - Dilwale Dulhania Le Jayenge, d’Aditya Chopra, avec Shah Rukh Khan, Kajol. Musique de Jatin Lalit.

Filmographie comme producteur et réalisateur.

2004 - Veer-Zaara, avec Shah Rukh Khan, Preity Zinta, Rani Mukherjee. Musique de Madan Mohan et Sanjeev Kohli.

1997 - Dil To Pagal Hai, avec Shah Rukh Khan, Karisma Kapoor, Madhuri Dixit. Musique de Uttam Singh.

1993 - Darr, avec Shah Rukh Khan, Juhi Chawla, Sunny Deol. Musique de Shiv Hari.

1992 - Parampara, avec Sunil Dutt, Vinod Khanna, Anupam Kher, Aamir Khan, Raveena Tandon, Neelam, et Saif Ali Khan. Musique de Shiv Hari.

1991 - Lamhe, avec Sridevi et Anil Kapoor. Musique de Shiv Hari.

1989 - Chandni, avec Sridevi, Rishi Kapoor, Vinod Khanna. Musique de Shiv Hari.

1988 - Vijay, avec Anil Kapoor, Rishi Kapoor. Musique de Shiv Hari.

1985 - Faasle, avec Sunil Dutt, Nikita Shah, Rekha. Musique de Shiv Hari.

1984 - Mashaal, avec Nilu Phule, Rati Agnihotri, Anil Kapoor, Iftekhar, Dilip Kumar, Waheeda Rehman. Musique de Hridaynath Mangeshkar.

1981 - Silsila, avec Amitabh Bachchan, Jaya Badhuri Bachchan, Rekha. Musique de Shiv Hari.

1979 - Kaala Patthar, avec Prem Chopra, Rakhee Gulzar, Parveen Babi, Iftekhar, Neetu Singh, Shashi Kapoor, Amitabh Bachchan, Poonam Dhillon. Musique de Rajesh Roshan.

1978 - Trishul, avec Amitabh Bachchan, Sanjeev Kumar, Iftekhar, Shashi Kapoor, Hema Malini, Poonam Dhillon, Waheeda Rehman, Rakhee Gulzar. Musique de Khaiyyaam.

1976 - Kabhi Kabhie, avec Rakhee, Amitabh Bachchan, Rishi Kapoor, Shashi Kapoor. Musique de Khaiyyaam.

1975 - Deewar, avec Amitabh Bachchan, Shahi Kapoor, Nirupa Roy. Musique de RD Burman.

1973 - Joshila, avec Dev Anand, Hema Malini, Pran, Rakhee Gulzar. Musique de RD Burman.

1973 - Daag : A Poem of Love, avec Prem Chopra, Rakhee Gulzar, Rajesh Khanna, Sharmila Tagore. Musique de Laxmikant Pyarelal.

Filmographie comme réalisateur.

1969 - Ittefaq, avec Iftekhar, Bindu, Rajesh Khanna. Musique de Sahil Choudhry.

1965 - Waqt, avec Raj Kumar, Sunil Dutt, Sadhana, Sharmila Tagore, Shashi Kapoor. Musique de Ravi Shankar.

1959 - Dhool Ka Phool, avec Nanda, Rajendra Kumar, Mala Sinha, Manmohan Krishna. Musique de Ravi Shankar.

Article précédent | pret immobilier
Preity Zinta

Article suivant | credit immobilier
Kajol


Dans la même rubrique

Abhishek Bachchan
Abhishek Bachchan
Waheeda Rehman
Waheeda Rehman
Hrithik Roshan
Hrithik Roshan
Priyanka Chopra
Priyanka Chopra
Zeenat Aman
Zeenat Aman

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan