Accueil > Biographies > Kollywood > Allah Rakha Rahman

Rubriques

Kollywood

Allah Rakha Rahman

Allah Rakha Rahman

Surnom : le Mozart de Madras
Fonction : compositeur, chanteur
Né le : 6 janvier 1966 à Chennai, Inde
Situation de famille : Issu d’une famille de musiciens tamouls. Marié, deux enfants
Site internet :ici

Allah Rakha Rahman est né A. S. Dileep Kumar dans une célèbre famille de musiciens Tamil Mudaliar. Son père R.K. Sekhar était chef d’orchestre et compositeur- arrangeur pour des films Malayalam (Kerala).
Dileep est initié à la musique dès l’âge de 4 ans mais il est plus intéressé par la technologie, il veut devenir ingénieur en informatique et ne fait guère d’effort pour apprendre.

A l’âge de 7 ans, le synthétiseur offert par son père devient l’instrument favori de Dileep car il représente la combinaison idéale de la musique et de la technologie.
Il a neuf ans quand son père meurt. Pour subvenir aux besoins de la famille, Dileep rejoint bientôt la troupe de musiciens du maître Illayaraja (également compositeur pour le cinéma) en tant que pianiste. Il quitte l’école quelques années plus tard pour se consacrer à la musique. L’enfant prodige a un sens inné pour la composition, il est rapidement reconnu par les plus grands maîtres de la musique classique indienne.
Une bourse lui permet de gagner le fameux Trinity College of Music de l’université d’Oxford, il en revient avec un grade de Musique Classique Occidentale et un rêve, celui d’apporter une perspective internationale et contemporaine à la musique indienne.

A son retour, il fait partie de divers groupes de musiciens. Son imagination et son aisance pour marier différents courants musicaux attirent les publicitaires et il compose en 1987 son premier jingle pour une marque de montre.
En 1988, l’une de ses sœurs tombe gravement malade et toutes les tentatives pour la soigner échouent, lorsqu’un mufti la sauve grâce à ses prières. A la suite de ce miracle, la famille entière se convertit à l’islam, Dileep Kumar devient Allah Racka Rahman.

En 1991, le célèbre réalisateur Mani Ratnam cherche un compositeur pour son film Roja, il demande au jeune homme de composer un air et accroche immédiatement. Les chansons de Roja s’écouleront à des millions d’exemplaires. Le compositeur enchaîne les succès, d’abord avec les films tamouls (Gentleman, Kadhalan, Indian etc...) puis avec les films hindis (Rangeela, Dil se, Lagaan, Taal...).
En 1997, il sort l’album « Vande Mataram » pour le 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Inde, c’est un immense succès et il acquiert alors une reconnaissance mondiale.

L’homme qui a redéfini la musique indienne contemporaine est la fierté d’une nation entière et une idole pour des millions de fans dans le monde.
Il a brisé les cadres rigides de l’orchestration classique indienne pour laisser une place de choix aux voix et aux rythmes inspirés de la pop occidentale. Il a aussi inclus de façon déterminante les sons numériques dans un studio ultra moderne lui permettant toutes les audaces et expérimentations. Ce coup de balai dans le sérail classique ne l’a pas rendu irrespectueux pour autant et la présence de nombreux instruments traditionnels lui fait garder un pied dans la musique carnatique (Inde du sud) qu’il apprécie particulièrement. Ses compositions pour Lagaan témoignent de ce mélange éclectique.

A ce jour, il a vendu plus de 200 millions d’albums et s’est produit sur les plus grandes scènes internationales. Il a joué lors d’un concert de Michael Jackson intitulé "MJ with friends". Entre deux avions, il rentre chez lui travailler ses mélodies pour des films de Bollywood et de Kollywood. Il collabore également avec des musiciens tels que David Bryne ou « le pape » de la techno-orientale britannique Talvin Singh. La musique de la publicité pour une eau minérale avec Zidane est tirée du film Bombay.
En 2002, il signe la musique de ‘Bombay Dreams’, la nouvelle comédie musicale du célèbre Sir Andrew Lloyd Webber (Cats), à Londres.
A.R.Rahman a reçu plusieurs distinctions du gouvernement indien ainsi que des dizaines d’autres récompenses en tant que meilleur compositeur de l’année pour plusieurs B.O de films tamouls ou hindis.

P.-S.

Filmographie (ses plus grands succès) :

2004 -The Rising - Ketan Metha - Amir Khan, Rani Mukherjee, Toby Stephens

2004 - Swades - Ashutosh Gowariker - Shah Ruckh Khan, Gayathri Joshi

2003 - Boys - Shankar - Siddarth, Bharath, Genelia da Souza

2002 - Saathiya - Shaad Ali - Rani Mukherjee, Vivek Oberoi

2002 - Kannathil Mutthamittal - Mani Ratnam - Mhadevan, Simran

2001 - Lagaan - Ashutosh Gowariker - Amir Khan, Gracy Sing

2000 - Kandukkondain Kandukkondain - Rajiv Menon - Aishwarya Rai, Tabu

1999 -Taal - Subash Ghai - Aishwarya Rai, Anil Kapoor

1999 - Muthulvan - Shankar - Arjun, Manisha Koroila

1999 - Padaiyappa - Ravikumar - Rajini Kanth, Ramya Krishnan

1998 - Dil se - Mani Ratnam - Shah Ruckh Khan, Manisha Koroila

1998 - Jeans - Shankar - Prasant, Aishwarya Rai, Nasser

1997 - Iruvar - Mani Ratnam- Mohanlal, Aishwarya Rai

1997 - Minsaru Kannavu - Rajiv Menon - Kajol, Arvindsamy

1996 - Indian - Shankar - Kamal Hassan, Manisha Koroila

1995 - Bombay - Mani Ratnam - Arvindsamy, Manisha Koroila

1995 - Muthu - Ravikumar - Rajini Kanth, Meena

1995 - Rangeela - Ram Gopal Varma - Amir Khan, Urmila Matondkar

1994 - Kadhalan - Shankar - Prabu Deva, Nagma

1993 - Gentleman - Shankar - Arjun, Madhubala

1992 - Roja - Mani Ratnam - Arvindsamy, Madhubala


Article suivant | credit immobilier
Kamal Hassan


Dans la même rubrique

Vikram
Vikram
Mani Ratnam
Mani Ratnam
Surya
Surya
Santosh Sivan
Santosh Sivan
Kamal Hassan
Kamal Hassan

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan