Accueil > édito > Canicule, le soleil investit les salles sombres

Rubriques

édito

Canicule, le soleil investit les salles sombres

Les premiers jours d’été se noient sous la pluie et tremblent devant les orages. Cela ne gêne guère les cinéphiles que nous sommes, car les festivals de cinéma asiatique pullulent...

La rétrospective Chung Chang-Wha (nous sommes accrédités pour la couvrir, cela échoit à notre rédacteur Medecine Man),

La rétrospective Shaw Brothers (couverte par Maïdhili, nouvelle recrue, accompagnée d’une partie de la rédaction),

Le festival NIFFF (Neuchâtel nous accrédite, nous avons envoyé notre nouvelle recrue Mercano Boy chapeauté par le rédacteur Wolverine)

et bientôt FanTasia Ubisoft (Montréal nous accrédite à nouveau cette année, nos rédacteurs québécois Dahlia et Jesse vont voir une trentaine de films asiatiques parmi la cinquantaine présentée et, s’ils en ont le courage, ils auront la chance d’en voir d’autres parmi la sélection non asiatique de la programmation titanesque de FanTasia Ubisoft, l’un des plus gros et plus longs festivals de cinéma asiatique au monde).

Cette reconnaissance de notre travail par les professionnels des festivals nous honore. Petite fierté qui soude la rédaction de Fantastikasia, plus que jamais motivée pour envisager des projets. Comme vous avez dû le voir (avec la disparition du bandeau d’Indian Cinema Events de notre home), nous avons décidé après le Bollywood Day de prendre une route différente de celle d’ICE dont nous continuerons à soutenir les actions. Plus de la moitié de la rédaction Bollywood travaille encore pour ICE, c’est dire si notre coeur y reste attaché. Nous leur souhaitons des réalisations aussi lumineuses que le Bollywood Day. Pendant ce temps, notre neutralité retrouvée, nous allons mener à bien des projets, probablement plus modestes, mais qui conviennent mieux à la philosophie du site.

Forts de notre notoriété grandissante, la fréquentation pour le mois de juin s’est multipliée par trois. Nous avons dépassé le chiffre de 1 million de pages vues. Ce qui, pour un site « amateur », est astronomique ! Nous obtenons donc l’équivalent de la fréquentation d’un site professionnel... à tel point que notre hébergeur nous somme de calmer nos ardeurs. Cela dit, les chiffres exceptionnels du mois de juin ne seront probablement pas tenus en juillet. Les vacances sont souvent synonymes de chute vertigineuse de la fréquentation des sites Web, la rentrée étant une autre paire de manches.

Pour nos divers projets, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux collaborateurs. Si vous êtes intéressés à joindre la rédaction et à connaître ces projets que nous aimerions monter, ou bien uniquement pour nous soutenir dans notre action, contactez-nous. Nous sommes déjà très nombreux, mais nos portes sont toujours ouvertes. Nous pouvons d’ailleurs fonctionner par mini-groupes. Fantastikasia devient une grande famille :o). Plus nous serons nombreux et plus nos projets auront une meilleure envergure. En tout cas, d’ici la rentrée, pas mal de choses auront changé sur le site même (qui est en perpétuelle mutation), mais vous n’y verrez que du feu ;o).

Pages vues en mars : 109 849

Pages vues en avril : nouveau record, plus 117 000

Pages vues en mai : nouveau record, plus 323 712 ! !

Pages vues en juin : Record explosé ! 1 395 934, chiffre incroyable, un record que nous ne retrouverons pas avant longtemps, je pense. Peut-être une erreur du serveur... Néanmoins, j’enlèverais les 395 934 pages vues, histoire de redresser les statistiques. Il nous reste tout de même un million de pages vues, ce qui est vertigineux !

Article précédent | pret immobilier
L’été des salles étoilées

Article suivant | credit immobilier
Une rentrée encombrée


Dans la même rubrique

Fantastikindia.net le frère de Fantastikasia.net
Le froid réchauffé par Bollywood ?
Un nouveau départ
Le cinéma asiatique s’enracine, la greffe Bollywood tient-elle ?
Bollywood, ce n’est plus une mode

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan