Accueil > Festivals ou Rétrospectives du Cinéma Asiatique > 11e Festival du film asiatique de Vesoul > Interview de Lee Doo-Yong : présentation du réalisateur

Rubriques

11e Festival du film asiatique de Vesoul

Interview de Lee Doo-Yong : présentation du réalisateur

Interview de Lee Doo-Yong : présentation du réalisateur

Lee Doo-yong (prononcez « Yi Touyong ») est né à Séoul en 1942. Après ses études, il se tourne vers le cinéma, d’abord en tant qu’assistant réalisateur, avant de mettre en scène son premier long métrage de fiction, Le Voile de noce perdu (Irhoporin myonsap’o), en 1969. Il poursuit une carrière régulière en tournant parfois plusieurs films par an.

En 1974, il reçoit le Prix de la meilleure œuvre cinématographique coréenne de l’année au festival de films de Dae Jong avec son film historique Le Général en habit rouge (Hong-ui changgun). Son film L’Officier de police (Kyongch’algwan), se voit attribuer le même prix en 1978.

En 1981, Chaumières de mort (Pee-Mak) participe au Festival de Venise où il est récompensé. Lee Doo-yong devient l’un des plus talentueux représentants du cinéma coréen non seulement dans son pays, mais également à l’étranger où ses films sont souvent sélectionnés dans les plus grands festivals. C’est ainsi qu’il atteint une véritable reconnaissance internationale en 1983 avec Le Rouet, histoire cruelle des femmes (Mulleya, Mulleya) en participant au Festival de Cannes dans la section Un certain regard et au festival international de Londres. Le Korea Times considère alors Doo-yong comme l’un des dix meilleurs réalisateurs du cinéma coréen des soixante dernières années.

En 1985, Le fils aîné (Changnam) est primé à Londres. En 1986, Le Mûrier (Ppong) lui vaut le Prix du meilleur réalisateur de l’année au Festival Sang Arts, en Corée. L’Association des Critiques de Cinéma Coréens décerne aussi au Mûrier le prix du meilleur film de l’année.

En 1990, Le Chemin qui mène à Chongsong (Cheongsonguro kanunkil) reçoit les mêmes distinctions et se trouve présenté à Cannes (toujours sous Un certain regard) et à la 47e Mostra de Venise...

JPEG - 12.2 ko
Présentation d’un film par le réalisateur

Après avoir fondé la société Doo Sung Cinema Corporation, Lee Doo-yong est invité par le Festival de la Rochelle pour un hommage en 1993, puis l’année suivante par le New York Modern Art Gallery qui présente une sélection de ses œuvres.

En 1996, il devient Président de l’Association des Réalisateurs Coréens, puis, en 2003 et 2004, Doo-yong préside le comité de sélection de remise des prix au Festival de Dae Jong.

Parmi les autres films qu’il a réalisés, on peut également citer Les Eunuques (Naesi), Le dernier témoin et Karma.

Lee Doo-yong compte aujourd’hui plus de 60 films à son actif et est considéré comme une grande figure du cinéma coréen.

Le Festival de Vesoul lui a rendu hommage en proposant huit de ses œuvres, dont Chaumières de mort et L’Amour (1998), inédits en France, et son tout dernier film, Arirang (2002), carrément inconnu dans son propre pays !

À l’occasion de cette rétrospective, nous avons pu découvrir Le Rouet, Le Chemin qui mène à Chongsong et le fameux Arirang.

Interview Lee Doo-Yong : ses films
Interview Lee Doo-Yong : le cinéma coréen

Article précédent | pret immobilier
Le Chemin qui mène à Chongsong

Article suivant | credit immobilier
Interview de Lee Doo-Yong : ses films


Dans la même rubrique

La vache
La vache
Le voyage de James à Jérusalem
Le voyage de James à Jérusalem
Interview de Lee Doo-Yong : le cinéma coréen
Interview de Lee Doo-Yong : le cinéma coréen
Interview de Lee Doo-Yong : ses films
Interview de Lee Doo-Yong : ses films
Interview de Lee Doo-Yong : présentation du réalisateur
Interview de Lee Doo-Yong : présentation du réalisateur

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan