Rubriques

12e Festival international du film asiatique de Vesoul

Regard sur le cinéma ouzbek

Regard sur le cinéma ouzbek

Tous les ans, le festival des cinémas d’Asie de Vesoul choisit un thème peu connu du grand public et nous le fait découvrir. Cette année, le sujet était « Regard sur le cinéma Ouzbek ». Contrairement à ce que l’on pourrait penser, même les petits territoires de l’ex-URSS sont producteurs de films. N’ayant pas les mêmes moyens que d’autres pays, ils se débrouillent pour faire aussi bien que leurs confrères, et le résultat est là. Il faut savoir qu’au début du 20e siècle, l’Ouzbékistan était le leader de l’industrie cinématographique de l’Asie centrale. Dès 1919, le pouvoir soviétique s’installe dans le pays et utilise le cinéma comme « instrument » de propagande pour, entre autres, « pousser » les femmes à prendre leur indépendance. La Deuxième Guerre mondiale marquera également beaucoup le cinéma ouzbek avec l’arrivée en masse de nombreux citoyens soviétiques, ce qui donnera un mélange culturel assez important. Les années 90 imprimeront grandement le cinéma par la prise d’indépendance de la République après la fin de l’Union soviétique. À l’heure actuelle, il existe une véritable censure politique, mais le gouvernement subventionne fortement le cinéma national (une quinzaine de films par an), les spectateurs ouzbeks étant de grands « consommateurs » de films de leur pays. (Source : Eugénie Svonkine)

Malheureusement, le temps nous manquant, nous n’avons pu découvrir qu’un seul des films de cette rétrospective. Un film original qui n’a rien à envier à ses concurrents directs du style « American Pie ». Il s’agit des Garçons dans le ciel de Zoulfikar Moussakov. Présenté pour la première fois en France, il est destiné au jeune public ouzbek. Quatre amis voient leur vie bouleversée par l’arrivée dans leur école d’une nouvelle élève, Lola, qui va les obliger à prendre conscience qu’ils sont aux portes du monde adulte. Gros carton au box-office en Ouzbékistan, ce film nous fait découvrir la vie et les mœurs de ce pays avec humour.

« L’innocence est une des particularités de notre pays. Je ne saurais dire si c’est un bien ou un mal. Notre naïveté frôle souvent l’absurde. Cette naïveté ne reflète pas une étroitesse d’esprit, mais une grande sensibilité. Ce sont deux choses différentes. C’est d’ailleurs une caractéristique commune à toutes les république d’Asie centrale » de dire Zoulfikar Moussakov.

Envoûtant du début à la fin, on se laisse prendre au jeu des acteurs de ce film assez convaincant. On rit beaucoup, bien que certaines scènes soient là pour nous faire prendre conscience que la vie n’est pas toujours drôle dans ces pays. Ce qui se passe dans le reste du monde se passe également en Ouzbékistan. On ne tente pas uniquement de nous montrer le beau côté des choses, mais la réalité, telle qu’elle est... Voici un film qui mériterait une sortie dans l’Hexagone, comme bon nombre d’autres productions du cinéma asiatique, juste pour démontrer aux plus réfractaires que la cinématographie de petits pays tels que celui-ci n’est pas uniquement composée d’œuvres lentes et austères si l’on se donne la peine d’aller au-delà des clichés...

Article précédent | pret immobilier
Conférence de presse Hou Hsiao-hsien - 2

Article suivant | credit immobilier
Entretien avec Zhang Lu, cinéaste taiwanais


Dans la même rubrique

Entretien avec Zhang Lu, cinéaste taiwanais
Entretien avec Zhang Lu, cinéaste taiwanais
Regard sur le cinéma ouzbek
Regard sur le cinéma ouzbek
Conférence de presse Hou Hsiao-hsien - 2
Conférence de presse Hou Hsiao-hsien - 2
Conférence de presse Hou Hsiao-hsien - 1
Conférence de presse Hou Hsiao-hsien - 1

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan