Rubriques

Bollywood Day - Un mini festival

Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie V

Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie V

C’est désormais Aparna qui revient sur la scène du Trianon, accompagnée d’un chanteur, pour nous interpréter Kuch To Hua Hai du film Kal Ho Naa Ho.
Si la chanteuse est impeccable, on ne peut hélas pas en dire autant du chanteur qui passe son temps à lire les paroles des chansons sur son petit carton... heureusement qu’il ne participe pas à une danse, sinon il aurait l’air fin avec sa fiche ! Mais comme nous sommes là pour nous amuser, passons sur ce détail et mettons-le sur le compte du décalage horaire ou du trac.

JPEG - 11 ko
Quand on a le trac... (Photo Supertooms du site Gretacademie)

Ishq Ishq ah Ishq Ishq ah,
Ishq Ishq ah Ishq Ishq ah...

JPEG - 13.3 ko
Ishq Ishq ah Ishq Ishq, la chaleur monte... (Photo Supertooms du site Gretacademie)

Voir la chorégraphie en vidéo Quicktime : cliquez ici.

On bat tous les records... Le public tape des mains, chante...
Alors qu’Aishwarya Rai, plus belle que jamais se déhanche, Shah Rukh commence son jeu de séduction... La danseuse et le danseur sont parfaits, ils ne sont que deux sur scène, mais nous plongent dans l’ambiance du film... Ishq Ishq ah Ishq Ishq ah... Il s’agit bien sur de Ishq Kaminaa du film Shakti - The Power.
C’est entraînant et sensuel. Il ne manque que la pluie.
Aish fait basculer Shah Rukh sur le sol, avec une pression du pied sur son épaule elle finit de le mettre à terre... avant de danser autour de lui... La température monte d’un cran au Trianon. La salle est en délire.

Notre chanteuse de All India Radio revient sur scène pour une chanson qui serait un grand classique (hélas, je ne crois pas connaître la chanson... quelques lacunes à combler... Il va falloir aller sur le forum de Fantastikasia pour poser la question !!!), une très belle chanson quoi qu’il en soit...
A la suite de quoi, le chanteur vient la rejoindre pour la chanson titre de Kal Ho Naa Ho. Fidèle à lui-même, il ne manque pas de lire sa fiche... Trop tard : maintenant, à chaque fois que j’écouterai les chansons de ce film, je ne reverrai plus les scènes, mais le chanteur relisant ses fiches !

Le présentateur nous demande le plus grand silence pour l’artiste suivant. Il s’agit du danseur Prema qui, si je ne me trompe, nous interprète une chorégraphie inspirée de Bombay Dream. Il est vraiment impressionnant... un corps d’athlète... Les filles sont admiratives alors que les garçons sont jaloux. Chaque muscle semble être indépendant et bouger suivant un rythme propre. Un spectacle vraiment mémorable, avec un jeu de lumière bien pensé.
Les applaudissements sont largement mérités.

JPEG - 23.2 ko
Prema enflamme les coeurs ! (Photo Supertooms du site Gretacademie)

Le numéro suivant est interprété par deux jeunes femmes de la troupe de Prema.
Il s’agit d’une chorégraphie originale, ici tout est grâce et douceur.

JPEG - 10.6 ko
Un numéro de toute beauté, d’une grâce infinie... (Photo Supertooms du site Gretacademie)

Le spectacle touche à sa fin, voici Pretty Woman, issue du film Kal Ho Naa Ho. La scène se remplit alors de danseuses et de danseurs pour une chorégraphie enjouée, à l’image de la chanson... Une fois de plus, le public adhère.

JPEG - 11.8 ko
Pretty Woman revisité à la sauce Kal Ho Naa Ho. (Photo Supertooms du site Gretacademie)

Voir la chorégraphie en vidéo Quicktime : Cliquez ici

Une heure d’un magnifique spectacle qui s’achève par une véritable ovation du Trianon à tous les artistes qui remontent les uns après les autres sur la scène... Ici on applaudit, là on hurle bravo. On se croirait à Bercy ! Les artistes saluent le public et se retirent, mais les applaudissements ne faiblissent pas... Si bien que tout le monde revient sur scène, danseuses, danseurs, la chanteuse et le chanteur, mais aussi le DJ, une partie de l’équipe de l’organisation...
L’ambiance est toujours aussi démente, les danseurs y vont de leur petite improvisation sur scène... les uns après les autres... parfois ensemble... Sur le coté gauche, on aperçoit même Paro qui ne peut retenir quelques mouvements.

JPEG - 14.2 ko
Un dernier numéro pour la route, et pour nous laisser plein d’étoiles dans les yeux... (Photo Supertooms du site Gretacademie)

Quel spectacle !!!

JPEG - 25.1 ko
L’équipe ICE rejoint la scène... (Photo Supertooms du site Gretacademie)

C’est le moment de faire une pause et de se restaurer avant le dernier film Kabhi Kushi Kabhie Gham. Il nous faut être en forme pour la dernière ligne droite.
Tout le monde est impressionné par le spectacle auquel nous venons tout juste d’assister.
Il est 20h, on espère que le film ne va pas trop tarder, d’autant plus qu’il est prévu de respecter l’entracte. Même si nous sommes décidés à rester jusqu’au bout, quelle que soit l’heure à laquelle finira la soirée, si on pouvait avoir le dernier train et éviter le Noctambus, se serait vraiment super... C’est que le lendemain, il faut aller bosser !!!
La sonnette retentit pour annoncer la dernière partie du B-Day.

Nous regagnons nos places. Il semble qu’il y ait désormais un peu moins de monde, mais ce n’est pas très flagrant. En tout cas, nous voyons tout de suite la différence : les trois géants qui étaient installés devant nous n’y sont plus : finies les contorsions pour lire les sous-titres...
Le présentateur nous annonce quelques surprises : la sortie pour les fêtes de fin d’année d’un coffret DVD regroupant les deux films projetés, ainsi que d’un coffret Bollywood (mais il n’en dit pas plus... s’agit-il d’une compilation de clips ? d’autres films ? de reportages sur Bollywood ? Du spectacle auquel nous avons assisté ???).
Enfin, on nous projette sur grand écran deux bandes annonces de films : Kuch Kuch Hota Hai et Kal Ho Naa Ho, films qui seront diffusés en novembre 2004 lors du Shah Rukh Day... oops... lors du Bollywood Day 2. Car, face au succès de cette édition, il a été d’ores et déjà décidé d’organiser un B-Day 2... A cette annonce, le Trianon fait entendre sa joie !

Avant de lancer le film Kabhi Khushi Kabhie Gham, le présentateur remercie une dernière fois les distributeurs, le Trianon, Indian Cinema Events, la presse cinéma ayant participé à la promotion de l’événement... mais, curieusement, pas un mot concernant Fantastikasia. C’est bien dommage, car le site ainsi que ses « membres » (même s’ils sont impliqués dans ICE) on été très actifs pour la réussite de cet évènement exceptionnel : Shava à vous tous pour cette journée très réussie.

Paro gagne la scène pour nous faire une petite présentation du film à venir. On la sent émue, intimidée, peut-être les deux à la fois, il faut dire qu’on le serait à moins. Imaginez-vous sur une scène prestigieuse, face à 900 personnes... Malgré cela, elle parvient à faire passer son message quant à la traduction du titre qui n’est pas des plus adaptées et ne fait pas l’unanimité.
Un fan de Paro se fait entendre du fond de la salle !!!
Le film va pouvoir commencer. On frétille d’impatience...

Pour ce qui est du film lui-même, reportez-vous à la critique sur le site.

Durant 3h29 (sans compter l’entracte... C’est un complot... Ils vont nous faire rater notre dernier train !!!), l’ambiance est vraiment démentielle dans la salle. A commencer par l’arrivée à l’écran du Shah sous un tonnerre d’applaudissements, suivi de près par l’inégalable Kajol, elle aussi chaleureusement accueillie. Nos voisins sont surpris : qu’est-ce qui ce passe ? Pourquoi tous ces applaudissements ?... Ben, c’est Shah Rukh et Kajol... quelle question !!! Cela ne leur semble pas aussi logique qu’à nous, allez comprendre pourquoi ???
Même à la rétrospective de Beaubourg, je n’ai jamais vu un public aussi enthousiaste et réactif.
Chaque chanson est saluée d’applaudissements. On bat des mains en rythme, on chante en chœur (même un ami qui n’avait pourtant jamais entendu les chansons auparavant, c’est vous dire - dès que je finis la rédaction de ce petit article, dans 5 à 6 pages donc... ;o))) je lui fais une petite compilation).
L’humour du film fait mouche à chaque réplique ou situation cocasse. De très nombreux rires et presque autant de larmes... un grand moment d’émotion.
A la fin du film, durant la fête de l’école, lorsque Krishi chante l’hymne national de l’Inde, on a même pu entendre des applaudissements dans le fond de la salle, toujours très active malgré l’heure tardive !!!

Il est 0h15, le film se termine sous les applaudissements.
Tout le monde se sépare pour rentrer chez soi, le cœur encore chargé d’émotion, un peu fatigué par cette journée intense (oui, oui, je sais, les plus courageux étaient sur place dès le matin !!!). Dans quelques heures, il va falloir aller bosser... Mais déjà on songe aux prochains événement à venir... On espère une Bollywood Night à l’Etrange Festival en septembre, puis on pense au B-Day de novembre (je commence déjà, doucement mais sûrement, à prospecter afin de venir avec encore plus de monde...) même si on aurait préféré une programmation dans le même esprit que cette édition avec un grand classique et un récent blockbuster, ou pourquoi pas un Kollywood et un film inédit, ou qui sort tout juste en Inde afin de mieux découvrir le cinéma indien... peut-être pas pour la deuxième édition, car il faut assurer la pérennité de l’opération, mais pourquoi pas pour le B-Day 4 ou 5... Gardons l’espoir... Et comme le dit la sage Kajoljee (du forum Fantastikasia.net) : L’espoir est le dernier à mourir.

JPEG - 21.4 ko
Ovation du public.(Photo Supertooms du site Gretacademie)

D’autres photos sont disponibles sur le site Indian Cinema Events :

Cliquez ici

Article précédent | pret immobilier
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie IV



Dans la même rubrique

Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie V
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie V
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie IV
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie IV
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie III
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie III
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie II
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie II
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie I
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie I

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan