Rubriques

Bollywood Week 2006

... the show must go on (Partie 2)

... the show must go on (Partie 2)

Bollywood Week ou les valeurs sûres :

Au fil des éditions quelques artistes ont su, de par leurs prestations scéniques, leur talent et leur générosité, s’imposer naturellement comme des valeurs sûres pour la réussite de ces grandes célébrations Bollywoodiennes.

En la matière, l’honneur revient à la fabuleuse APARNA, chanteuse pour la radio indienne All India Radio qui avait inauguré le tout premier Bollywood Day en 2004 par la chanson O Paalan haare (du film Lagaan) pour bénir la journée... avec le résultat que l’on connaît aujourd’hui... Merci donc à APARNA d’avoir été notre bonne marraine.
Aparna inaugure les cessions de chant de cette Bollywood Week avec l’hymne de la semaine puisqu’il s’agit de la magnifique chanson Tere Liye du film Veer-Zaara. Une chanson douce à laquelle APARNA donne sur la scène du Rex une intensité toute particulière nous replongeant dans les plus émouvantes scènes du film, et sa voix de cristal fini de nous décrocher des larmes. En effet, le public, d’abord festif et joyeux est rapidement pris aux tripes et aura les yeux humides bien avant la fin de la chanson... pleurer de joie, voilà ni plus ni moins le programme que nous propose la chanteuse dès ce Samedi.

JPEG - 30.3 ko
Aparna... La voix de Bollywood en France


Le dimanche après midi est projeté le film Dil To Pagal Hai et miracle de la programmation, lors des spectacles live APARNA interprète Le Gayi Le Gayi une des chansons du film, replongeant ainsi le public totalement dans l’ambiance du film.
Le lendemain, la même justesse de programmation nous vaudra un grand moment d’émotion avec l’interprétation par APARNA de Kabhi Kabhie la chanson titre du film. Une fois de plus la chanteuse envoûte le public de sa voix pure, faisant passer toutes les émotions du film, de la vie dans son interprétation... quelle étrange sensation que de ressentir dans sa chair des sentiments, des émotions si intenses...

Outres ces prestations solo, APARNA interprète cette année un certain nombre de duos, et si certains sont "logiques", d’autres sont plus inattendus, mais tout aussi plaisants.
Et pour ces duos de chant, un hommage est rendu à l’un des plus beaux duos du cinéma Indien moderne, à savoir le couple formé à l’écran par Shah Rukh Khan et la fabuleuse Kajol !!! Respectant toujours la programmation cinématographique, ce samedi sera la journée de Kuch Kuch Hota Hai puisque la chanson-titre du film sera interprétée de concert par APARNA et RAMESH, un chanteur nouveau venu dans ces festivités, mais bien connu du public mauricien, puisque originaire de l’Ile Maurice où le chanteur compte quelques années de carrière à son actif (pour mieux connaître ce talentueux chanteur n’hésitez pas à lire son interview). Dès les premières notes le public bat des mains pour accompagner les artistes. L’ambiance monte et nous sommes charmés par la qualité de ce duo et l’alchimie qui s’opère immédiatement entre ces deux très belles voix... à croire qu’APARNA et RAMESH ont toujours chanté ensemble... alors qu’il ne se sont rencontrés que quelques minutes auparavant !!!

JPEG - 10.5 ko
Aparna et Ramesh revisitant des classiques Bollywood...


Le lendemain, le duo nous donne rendez-vous sur la scène du Rex pour interpréter rien moins qu’une des plus belles chansons romantiques qui soit, si ce n’est la plus belle : Tujhe Dekha To du film Dilwale Dulhania Le Jayenge, diffusé la veille au soir. Si le public est fidèle à APARNA depuis 3 ans, un nouveau chanteur vedette confirme ici son talent devant près de trois mille personnes qui, dans une ambiance des plus explosives, tout en tapant dans les mains reprennent en cœur les paroles de la chanson !!!
Et en fin de programme, nos deux sympathiques et talentueux chanteurs sont également présents aux cotés des danseurs pour faire la fête lors du Karaoké.

JPEG - 21.9 ko
... ou lors du Karaoké géant


Autre duo, bien surprenant celui-ci, puisqu’il s’agit d’un grand classique de la chanson... française : La vie en rose d’Edith PIAF... et qu’en plus la chanson est interprétée par APARNA et ... ESTEBAN, notre animateur caméléon qui ne manque décidément pas de talents cachés... une vrai vedette Bollywoodienne pluridisciplinaire !!! Le public qui apprécie beaucoup cette surprise ne manque pas de le faire savoir par des cris et des applaudissements nourris !!!

JPEG - 22.1 ko
Grace à Aparna, Esteban, voit La vie en rose


La dernière prestation effectuée par APARNA, est un duo original puisqu’il combine chant et danse avec la participation de la danseuse TULIKA pour la chanson Silsila Ye Chahat Ka du film Devdas. Cette alliance de la chorégraphie de la danseuse et de l’interprétation de la chanson, est très appréciée du public, et lui permet de revivre sur la scène du Rex un grand moment du film.

JPEG - 16.3 ko
Aparna lors d’un sublime duo Chant / Danse avec Tulika


Autre valeur sûre de la Bollywood Week, mais côté danse cette fois : TULIKA, une habituée de l’événement qui continue à nous livrer des prestations gracieuses qui ne manquent pas d’envoûter les spectateurs.
TULIKA commencera de façon originale en choisissant d’interpréter une chorégraphie d’un film injustement boudé du public... il s’agit de San Sanana du film Asoka, une danse initialement interprétée par Kareena Kapoor, une actrice qui ne fait pas toujours l’unanimité. La chanson n’est donc pas, comme c’est souvent le cas pour les autres chorégraphies, un hit connu du public. Pari plutôt risqué mais, virevoltant dans sa robe pourpre, TULIKA déchaîne le public décidément très réceptif de ce samedi.
Un autre film sortant des sentiers battus, Swades, permettra à la danseuse d’interpréter sa chorégraphie la plus élaborée sur la chanson Pal Pal Hai Bhari retraçant un épisode du Ramayama, dans lequel Sita, prisonnière de Ravana, prie Ram de venir à son secours. Le Grand Rex est une fois de plus conquis.

JPEG - 13.6 ko
Tulika pour une chorégraphie tout en douceur...


Pour ses autres prestations, TULIKA vise la sécurité en interprétant des chorégraphies sur des chansons très connues et entraînantes... et qu’elle avait déjà dansées lors d’éditions précédentes... à savoir Nimbooda (Hum Dil De Chuke Sanam) le lundi et Silsila ye Chahat ka (Devdas) le samedi...d’où l’étrange sentiment d’assister à une rediffusion, à l’image de certains films, excellents au demeurant, projetés à l’occasion de cette Bollywood Week. Certes, le spectacle est agréable et la danseuse nous replonge dans l’ambiance et la magie des films, le public accroche, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’il manque un coté technique, des mouvements de danse plus approfondis, afin que l’on dépasse la succession de gestes lascifs et les robes qui virevoltent pour arriver à des chorégraphies parfaites... mais il est vrai que les chorégraphes et les interprètes des films Bollywood nous rendent extrêmement exigeants...

JPEG - 27.5 ko
... ou plus acrobatique


Sur des chorégraphies lentes, envoutentes et virevoltantes TULIKA exécute devant le public du Grand Rex des prestations pleines de grâces.

Toute aussi gracieuse, mais dans un registre différent, notre dernière artiste, et non des moindres, GAËLLE THE PHOENIX, présente depuis la première édition, fait elle aussi figure de valeur sûre, incontournable, des festivités de la Bollywood Week.
Pour cette édition, la danseuse a la difficile tâche d’ouvrir les festivités de ce dimanche un peu timide. Arrivant sur la scène du Grand Rex avec un sourire rayonnant, elle salue le public avant d’interpréter sa chorégraphie de Kajra Re, la chanson emblématique de Bunty Aur Babli. Dès les premières notes de musique le public est sous le charme.

JPEG - 18 ko
Gaëlle The Phoenix salut le public du Grand Rex


GAËLLE THE PHOENIX se révèle être un concentré surprenant de douceur et d’énergie. Occupant parfaitement l’espace, la danseuse se déplace rapidement et avec grâce d’un point à l’autre de la scène, enchaînant savamment gestuelle traditionnelle et mouvements plus modernes, nous offrant alors une vision personnelle de Kajra Re qui sublime la chanson, plus encore que ne le fait Ash. Le public se réveille, le Rex vibre de toute part au rythme des applaudissements, comme aux moments les plus forts de la projection de Kabhi Khushi Kabhie Gham la veille.
La volupté et l’énergie, la sensualité et le caractère, GAËLLE semble touchée par la grâce... et le PHOENIX embrase littéralement la scène du Grand Rex, le public est en transe... le plus beau spectacle musical de toute la semaine se déroule devant nos yeux.

JPEG - 28.5 ko
Gaëlle The Phoenix nous donne sa vision de Kajra Re


En un judicieux roulement de tambours, la musique fait la transition vers une autre chanson, la douce et hélas trop méconnue, Mere Mahi Bada Sohna du film Dhaai Akshar Prem Ke, alors que KALPANA, la nouvelle recrue de GAËLLE, fait son apparition sur scène, comme tirée de façon virtuelle par la danseuse. Le duo, en parfaite symbiose, nous offre alors une très belle chorégraphie, bien élaborée, lançant sur les chapeaux de roue cette première prestation de la journée.

JPEG - 18.8 ko
Gaëlle The Phoenix et Kalpana


Elles assureront également un spectacle et une ambiance de très haut niveau lors du Karaoké de fin de programme, sachant à la fois occuper toute la scène et faire participer le public de toute part.

JPEG - 27.2 ko
Karaoke avec Gaëlle, Kalpana, Esteban et Aparna


Nombreux seront les spectateurs à venir saluer GAËLLE à l’issue du programme. Certains admirateurs attendront même sa sortie des loges, quitte à rater le début du film du soir (le très attendu Mohabbatein avec SRK, Ash et Big B !!!) afin de la rencontrer, la saluer, prendre une photo souvenir ou même lui demander de leur apprendre à danser... car aux qualités techniques de GAËLLE THE PHOENIX s’ajoutent de très grandes qualités humaines et une proximité qui plait au public.

JPEG - 42.2 ko
Séance de pose avec le fans, et Esteban toujours aussi bien entouré

Chaque soir pour clôturer les sessions de spectacle live (les projections ciné finissant tard dans la nuit... ou plutôt tôt le matin), ESTEBAN anime un KARAOKE géant avec les plus grand succès des classiques Bollywood choisis à l’applaudimètre (même si parfois il est difficile de départager les vainqueurs...). A cette occasion, tous les danseurs de la journée sont conviés à revenir sur la scène du Grand Rex pour improviser des chorégraphies. A raison de trois à quatre chansons par soir, le Rex vibre de toute part. L’ambiance surexcitée est déjà à son comble, et la scène emplie de danseurs et chanteurs, lorsque ESTEBAN demande au public de participer activement et de venir rejoindre les artistes sur scène... et ESTEBAN n’est pas le dernier pour faire la fête ! après avoir découvert ses talents d’animateur, de chanteur, nous découvrons ses talents de danseur... La concurrence va être difficile pour certains groupes...

JPEG - 18.3 ko
Quand il n’anime pas, ou ne chante pas, Esteban devient danseur... Attention à son fameux coup du héron


Si samedi et dimanche l’ambiance des Karaokés (à l’image de celle plus générale des journées) est explosive, elle à tendance à faiblir de jour en jour. Et le lundi, dernière journée de notre semaine de folie, après les représentations individuelles, le karaoké semble parti pour être moins festif car la quasi-totalité des groupes, à l’exception des DESICREW toujours présent pour faire la fête, ont préféré déserter l’enceinte du Rex sans finir la fête avec le public.
Non programmées ce jour là, GAËLLE THE PHOENIX et KALPANA sont revenues au Grand Rex parmi le public, pour soutenir leurs confrères danseurs, après un autre spectacle donné en début d’après midi au bénéfice d’une association culturelle. Aussi afin de réveiller le public assoupi de cette dernière journée, il est demandé à la danseuse de revenir sur la scène du Rex en Guest Star, ce qui nous donnera l’occasion d’assister, entre autres, à une sublime chorégraphie de Maahi Ve (de Kal Ho Naa Ho) en "duo" avec les DESICREW !!!

JPEG - 28.8 ko
Les Desicrew, Gaëlle The Phoenix & Kalpana dansent Maahi Ve


Avec les percussions entraînantes de ce groupe et l’aura toujours aussi forte du PHOENIX l’effet est immédiat, l’énergie dégagée par les danseuses irradie littéralement la salle mythique. Et le public s’enflamme. Ces artistes ont su préserver l’esprit de fête lors de cette dernière journée, si bien que même une partie de l’équipe de FANTASTIKASIA se prend au jeu et envahit la scène lors de la dernière chanson... comme pour mieux évacuer la pression et le stress d’une semaine intense, éprouvante mais tellement excitante et qui marquera les esprits pour un long moment.

JPEG - 35.2 ko
Le public sur scène avec les artistes

En ce qui concerne votre serviteur, ces spectacles sur la scène du Rex se révèleront, malgré quelques faiblesses et ou lacunes artistiques, être parmi les moments les plus intenses de cette Bollywood Week... alors pour tous ces moments de bonheur et de bonne humeur je souhaite remercier tous les artistes pour leur travail, leur implication et toute la passion mise à l’œuvre afin de nous offrir ces spectacles et faire de ces sessions live le clou de cette grand messe... MERCI A TOUS !!!


Photos de Angus (Thierry Presa)

Article précédent | pret immobilier
Le BLOG de la BOLLYWOOD WEEK

Article suivant | credit immobilier
Live from the Rex... (Partie 1)


Dans la même rubrique

Interview de Ramesh
Interview de Ramesh
Interview d'Aparna
Interview d’Aparna
Interview de Yash Chopra
Interview de Yash Chopra
Interview Esteban
Interview Esteban
Lundi : finir en beauté
Lundi : finir en beauté

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan