Rubriques

FanTasia 2006

FanTasia 2006

FanTasia 2006

FanTasia, « le festival de films le plus électrisant de Montréal », fête ses dix ans. Dix ans de découvertes et de plaisir. Le festival célèbre toutefois de façon plutôt discrète en organisant des projections en plein air durant les deux derniers week-ends. Pour le reste, on continue comme d’habitude, pas question de regarder en arrière, on conserve le regard vers l’avant.

Ironiquement, l’Asie qui constitue la raison d’être du festival se retrouve nez à nez en nombre de films avec la partie « internationale ». Le choix des productions, les aléas de la distribution, voire la concurrence d’autres festivals (ainsi Ram Gopal Varma a-t-il décidé à la dernière minute de présenter son Shiva à Toronto), nous donnent moins de films japonais et coréens cette année. En revanche, et il y a là de quoi se réjouir, le festival devient résolument asiatique. Outre le Japon, Hongkong, la Corée et la Thaïlande qui nous envoie de plus en plus de films, les Philippines, Singapour, la Chine continentale et l’Inde malgré tout, grâce à Krish, complètent la programmation.

Emboîtons donc le pas du festival et laissons les bilans. Comme le répète si bien Marc Lamothe, le sympathique directeur du marketing et des communications, le festival vit avant tout grâce à son public, fidèle et enthousiaste. Certains irréductibles se retrouvent ainsi d’année en année...

JPEG - 19.3 ko
Notre rédacteur Jesse, plutôt guilleret à la sortie l’an dernier de Way of the Dragon (ou Return of the Dragon)


JPEG - 16.3 ko
Fleurette et Jean-Pierre, des « vieux de la vieille » présents depuis le début où leur rythme était assez effréné ! S’ils ont ralenti de beaucoup, ils restent fidèles au cinéma de Hongkong. Seven Swords leur a rappelé les « beaux jours » de cette production.


JPEG - 25.8 ko
Grand consommateur de japanimations, Stéphane aime aussi les films d’horreur et d’action martiale. La programmation de cette année l’a bien satisfait.


JPEG - 12.3 ko
Grand amateur de films gore, surtout italiens, Richard s’est peu à peu laissé gagner par le cinéma de Hongkong. Il a été conquis par Fist of Fury l’an dernier.


JPEG - 13.5 ko
Carlos, Portoricain de naissance et Montréalais d’adoption, était immanquable auparavant. On ne le voit plus qu’une ou deux fois maintenant, parce qu’il a déjà tout visionné sur son PC durant l’année ! Ah la la ! A Tale of Two Sisters reste un de ses films favoris.


JPEG - 18.8 ko
On voit ici Richard (prononcé cette fois à l’anglaise), un peu flou il est vrai, déposer son bulletin de vote. C’est qu’il en visionne des films, Richard ! Sa camarade Elizabeth aurait donné un autre visage féminin, mais l’occasion a été manquée, et son pote Eugene aurait apporté une touche asiatique, mais il ne se laisse pas « tirer le portrait » !


JPEG - 9 ko
Olivier est toujours à l’affût de films « différents », qui sortent de l’ordinaire. Nous avons évoqué des moments mémorables à l’ancien lieu de projection plein d’atmosphère, le cinéma Impérial.


JPEG - 13.7 ko
Depuis trois ans, Jeremy couvre le festival pour Film Threat. Il fallait l’entendre quand il a essayé de me dissuader de voir Iso l’an dernier. Morte de rire, j’étais.




Article suivant | credit immobilier
Citizen Dog


Dans la même rubrique

Necromancer
Necromancer
Strange Circus
Strange Circus
Synesthesia (alias Gimme Heaven)
Synesthesia (alias Gimme Heaven)
Re-cycle
Re-cycle
Citizen Dog
Citizen Dog

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan