Rubriques

FanTasia Ubisoft 2004

Macabre Case of Prom Pi Ram

Macabre Case of Prom Pi Ram

Force est de constater que ce premier film de la série thaïlandaise n’a absolument pas attiré les foules, puisque je n’ai jamais vu si peu de monde dans la grande salle Hall ! Macabre Case of Prom Pi Ram nous arrive couronné de prix remportés en 2003 à la grande cérémonie célébrant les films du pays, le « Suppannahongsa Film Awards » : meilleur film, meilleure actrice, meilleur scénario, meilleur montage et meilleure musique. Un prix du meilleur film obtenu dans la controverse soulevée par l’image peu reluisante des Thaïlandais qui y est montrée. En effet, malgré l’idée idyllique qu’on peut se faire de la Thaïlande, les hommes y sont comme ils peuvent être ailleurs...

Le cas Prom Pi Ram est tiré d’un fait survenu en 1977, qui avait bouleversé à l’époque et qui avait déjà fait l’objet d’un livre avant de se retrouver aujourd’hui au grand écran. Une jeune femme passablement amochée est retrouvée morte à côté de la voie ferrée du village de Prom Pi Ram. Alors que le médecin écarte la possibilité du meurtre - pourtant évident - l’inspecteur en chef, secondé par son nouveau lieutenant, s’engage à faire toute la lumière sur ce qui a pu se passer.

Ce n’est pas un polar comme nous les connaissons à FanTasia, mais une enquête policière tout ce qu’il y a de plus classique. Rien de bien nouveau sous le soleil donc. Il reste que l’événement se situe en Thaïlande, qui n’est pas nécessairement un territoire qui nous est très familier, et que sa reconstitution vaut le détour. Le montage nous tient en éveil, il ouvre des pistes qui ne conduisent pas nécessairement où on le pense. Les pièces du puzzle s’emboîtent peu à peu, et l’horreur grandit à mesure que l’on découvre la macabre affaire.


Si le réalisateur nous épargne un temps en nous laissant comprendre ce qui a pu arriver, il pousse néanmoins jusqu’au bout. Il lui faut montrer pour choquer les gens, réveiller les esprits, car l’horreur émane de ce « manque de conscience » dont peuvent faire preuve les hommes. Difficile de ne pas être envahie de colère envers le sexe masculin devant la monstruosité de l’affaire. D’autant plus que la jeune fille ne constitue pas une victime anonyme, puisqu’on prend le temps de la connaître et donc de nous y attacher.


Heureusement, et comme de raison, des hommes d’une infinie humanité et d’une droiture inébranlable veillent au grain. Ici, l’inspecteur en chef est un tel homme. Il en reste bien malgré la corruption qu’on laisse sous-entendre au sein des forces policières. Grâce à la détermination de cet homme, le cas sera débrouillé. Grâce à son humanité, il viendra mettre un baume à notre cœur une fois l’affaire résolue, en ayant une dernière pensée pour la malheureuse. La bonté n’est pas toujours où on le croit quand on nous souligne que même le bonze, qui aurait pu venir en aide à la jeune fille, s’est détourné d’elle.

D’ailleurs, comme pour faire exprès, il m’a semblé que le soleil franc et éclatant était alors revenu pour baigner ce geste de l’inspecteur, par comparaison à la lumière poussiéreuse qui avait régné jusqu’à ce moment. C’est dire que la photographie est soignée. La musique très dramatique qui ouvre le film est par la suite soutenue par des cœurs qui semblent tempérer l’horreur et s’élever pour l’âme de la jeune fille.


De tels cas de violence constituent « une honte pour la société ».

On n’en demandait pas tant, à vrai dire, mais la phrase peut faire son petit effet. Bref, pour une affaire qu’on a déjà vue et revue, son compte rendu est ici bien réalisé.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réalisation : Manop Udomdej
Pays : Thaïlande
Année : 2003
Interprétation : Kamol Sirithranon, Pimpan Chalayonkup, Sompob Benjathikul
Distribution : Golden Network
Durée : 108 min

Applaudimètre FanTasia : le petit groupe présent est demeuré silencieux. Ça se comprend.

Article précédent | pret immobilier
Ju-on : The Grudge

Article suivant | credit immobilier
Godzilla


Dans la même rubrique

Cutie Honey
Cutie Honey
The Legend of the Evil Lake
The Legend of the Evil Lake
One Missed Call
One Missed Call
Omen
Omen
Save the Green Planet
Save the Green Planet

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan