Rubriques

Festival international de films de genre Fantasia - 2005

FanTasia 2005

FanTasia 2005

« Le plus important festival de films de genre en Amérique du Nord » tient sa neuvième édition du 7 au 25 juillet 2005, dans son nouveau lieu d’adoption depuis le hiatus de 2002, la grande salle Hall et la petite salle de Sève de l’Université Concordia, au centre-ville de Montréal. Une semaine de moins cette année, un resserrement qui satisferait à la fois le public et les organisateurs, pour qui les 25-26 jours habituels s’avèrent somme toute exigeants. Comme nouveauté, des projections ont lieu le jour en semaine dans la petite salle - la programmation commençait normalement à 17 h en semaine et vers midi ou 13 h le week-end.


Mais laissons parler le « Festival » pour lancer cette 9e édition...

« Le festival Fantasia est heureux de l’obtention d’une aide financière de 25 000 $ en provenance du ministère des Affaires municipales et des Régions dans le cadre du Fonds de développement de la métropole. Cette subvention contribuera à la mise en marché hors Québec et au financement de l’organisation de la 9e édition du festival. Le ministère des Affaires municipales et des Régions assume notamment la responsabilité de susciter l’essor économique, culturel et social de la métropole et d’en favoriser le progrès, le dynamisme et le rayonnement.

Il s’agit de la première subvention gouvernementale accordée au festival. Nous espérons que d’autres ministères ou organismes fédéraux, provinciaux ou municipaux sauront aussi reconnaître la qualité du travail que nous accomplissons et la contribution du festival Fantasia sur le plan culturel, économique et social.

Outre son succès populaire et sa visibilité internationale dans l’industrie, les réalisations de Fantasia se mesurent aussi en retombées économiques et touristiques, ainsi qu’en rapprochements interculturels. Une proportion de 15 % des participants à Fantasia sont des touristes et injectent plusieurs millions dans notre économie. Chaque été à Montréal, cet événement permet aux créateurs d’ici et d’ailleurs de faire connaître leurs oeuvres à des dizaines de milliers de spectateurs et leur offre la chance de se faire remarquer par des représentants de distributeurs internationaux. L’an dernier, 38 distributeurs et représentants de studios des quatre coins du globe sont venu présenter leurs films à Fantasia. Une année record tant pour le nombre de spectateurs (78 000) que de représentants de la presse qui ont demandé des accréditations (plus de 110 accréditations de presse distribuées).

Cette année encore, le festival international de films de genre Fantasia accumule les succès critiques et commerciaux. Plus de 35 000 billets ont été écoulés lors de la pré-vente, comparativement à 30 000 en 2004. Un grand nombre de projections [sont] à guichet fermé dans le cadre du premier week-end de programmation. »

JPEG - 23.5 ko
Ashura


C’est ce que Marc Lamothe, le directeur des communications, nous a résumé en ouverture du festival, en remerciant grandement le public qui fait vivre l’événement d’année en année, puisque une bonne part des revenus provient de la vente des billets. Sans oublier les commanditaires ! M. Lamothe s’adressait à une salle comble, prête à entamer son festival avec la première internationale du japonais Ashura, suivi du coréen Crying Fist.

Fort de cette présentation appréciée, Ashura s’est vu programmer de nouveau le lendemain. Et une semaine ne s’est pas écoulée qu’une autre séance vient s’ajouter pour le magnifique The Taste of Tea du Japon et l’efficace Shutter de Thaïlande. De plus, outre The Way of the Dragon, on nous annonce en projection vidéo numérique Fist of Fury, également restauré par Vision Globale, en présence de... Nora Miao !

Quelles que soient nos attentes, nos joies ou nos plaintes, FanTasia constitue une occasion unique de voir sur grand écran des films de l’Orient extrême, qui trouvent rarement le chemin de nos écrans habituels. Le public répond présent et se renouvelle, ce qui devrait assurer longue vie au festival !

JPEG - 12.7 ko
poster en vente sur GoBäng.de



Rappel de la programmation asiatique :

Les films japonais
Ashura
Chroniques de la guerre de Lodoss ; Cromartie High School
Dragon Head
Fafner of the Blue Sky
Ghost in the Shell : Stand Alone Complex ; Ghost Talker’s Draydream ; Godzilla : Final Wars
Hallucination
Izo
Ju-on : The Grudge 2
Kamikaze Girls ; Karaoke Terror ; King Kong vs. Godzilla
Le portrait de Petit Cossette
Mind Game
The Neighbor in 13
One Missed Call 2 ; Otakus in Love
Phantom Master : Dark Hero From Ruined Empire
Space Police ; Stop the Bitch Campaign ; Stop the Bich Campaign 2 : Picture of Hell
Survive Style 5+
Tetsujin-28 ; The Place Promised in Our Early Days ; The Taste of Tea ; Three... Extremes
Ultraman the Next
Yasuji no Pornorama - Yacchimae !!

Et les courts-métrages
Baby ; Kakurenbo ; Migakagami ; Pussycat Great Mission ! ; Samurai

Les films coréens
Another Public Enemy ; Arahan
Crying Fist
Fighter in the Wind
Ghost House
Jewel in the Palace
Low Life
Marrying the Mafia
Phantom Master : Dark Hero from Ruined Empire ; Please Teach Me English
R-Point
Silmido ; Some ; Spider Forest ; Spin Kick
Three... Extremes

Les films thaïlandais
Buppah Rahtree : Flower of the Night
P
Shutter
Zee Oui

Les films hongkongais
Breaking News
Love Battlefield
One Nite in Mongkong
Three... Extremes
White Dragon
ainsi que des films de la Shaw Brothers
Heroes of the East
Shaolin Temple (de Chang Cheh)
The New One-Armed Swordsman


Article suivant | credit immobilier
Crying Fist


Dans la même rubrique

Zee Oui
Zee Oui
P
P
Silmido
Silmido
Love Battlefield
Love Battlefield
Survive Style 5+
Survive Style 5+

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan