Rubriques

NIFFF 2005

Kurosawa en vedette au NIFFF

Kurosawa en vedette au NIFFF

Jour J+3 : Suite de nos aventures en pays helvétique, avec encore de nombreux films à voir et à critiquer pour vous guider dans vos choix de sorties... Premier de la liste, Innocence de Lucille Hadzihalilovic, suivi du dernier Takeshi « The gruge » Shimizu  : Marebito. On retourne encore une fois voir de la rétro soviétique avec Loss of Feeling, puis vient enfin l’hommage à Kiyoshi Kurosawa avec son dernier film, un moyen métrage intitulé House of Bugs et le cultissime Kairo. Retour ensuite dans la rétro et on termine la journée à la séance de minuit vingt-neuf avec un film d’horreur philippin : Feng Shui.

Marebito

Réalisé par Takeshi Shimizu (Ju-on), Marebito nous conte l’histoire d’un cameraman ( Shinya « Tetsuo » Tsukamoto ) persuadé que les sous-sols de Tokyo abritent des créatures terrifiantes... Mis en image presque intégralement par le biais de caméras numériques qui scrutent des endroits sombres ou peu éclairés, le film peut rebuter par ce choix qui donne à 80 % du temps un visuel de télévision ou d’écrans interposés avec moult pixels à l’écran.

Des lors, il faut faire un effort pour habituer sa rétine a cette esthétique particulière... Mais l’aspect visuel est dans le ton de l’histoire, c’est-à-dire très très glauque. On suit donc les errances du personnage à la camera dans l’underground tokyoïte le temps de longues séquences qui appuient le malaise chez le spectateur. Attention, donc, si vous n’accrochez pas au style, vous risquez de vous ennuyer ferme. Spécial, très spécial donc...

JPEG - 17.8 ko
Marebito

Note de Mercano Boy : 6/10
Note de Wolverine : 3/10

FICHE TECHNIQUE
Réalisateur : Takashi Shimizu
Pays : Japon
Année : 2004
Interprètes : Shinya Tsukamoto, Tomomi Miyashita, Kazuhiro Nakahara, Miho Ninagawa, Shun Sugata
Compositeur : Toshiyuki Takine
Producteurs : Tatsuhiko Hirata, Kenzô Horikoshi
Durée : 92 min
Support : Ciné

House of Bugs

Un moyen-métrage de 45 minutes commandé par la télévision japonaise à différents réalisateurs. Et c’est à Kiyoshi Kurosawa qu’on a demandé de réaliser le premier opus. Le résultat est assez surprenant, ressemblant plus à un épisode des « contes de la crypte » plutôt qu’à un film ordinaire. Tourné en vidéo, il diffère des œuvres courantes du maître...

L’histoire d’un homme qui bat sa femme quand il est ivre, mais elle ne veut pas le quitter, car c’est le mari parfais quand il est à jeun. Un jour qu’il s’en prend à elle, elle décide de devenir un insecte pour lui échapper, et c’est là que tout change, chacun des protagonistes ayant sa propre version des faits...

JPEG - 12.6 ko
House of Bugs

Note de Wolverine : 7/10
Note de Mercano Boy : 6,5/10

Voir le trailer

FICHE TECHNIQUE
Réalisateur : Kiyoshi Kurosawa
Pays : Japon
Année : 2001
Durée : 45 min
Support : Ciné

Kairo

Le chef-d’œuvre et la référence absolue de Kurosawa. Une histoire de fantômes (comme souvent dans le cinéma japonais). Cette fois-ci, les fantômes viennent pour essayer de sauver l’humanité et non pas assassiner des jeunes filles effarouchées comme on a tendance à le voir un peu trop souvent.

Le jeu des acteurs est très convaincant, et c’est avec plaisir que l’on regarde ce film qui, malgré ses deux heures, sait nous captiver tout du long. Des scènes chocs sont là pour nous sortir de notre torpeur, notamment des scènes finales époustouflantes. À voir de toute urgence pour ceux qui ne l’auraient encore fait.

JPEG - 22.8 ko
Kairo

Note de Wolverine : 8/10
Note de Mercano Boy : 9/10

FICHE TECHNIQUE
Réalisateur : Kiyoshi Kurosawa
Pays : Japon
Année : 2001
Interprètes : Haruhiko Katô, Kumiko Aso, Koyuki, Kurume Arisaka, Masatoshi Matsuo
Scénariste : Kiyoshi Kurosawa
Producteurs : Tomoyuki Maruo
Durée : 118 min
Support : Ciné

Feng Shui

Voici enfin le grand film d’horreur en provenance des Philippines. L’histoire d’une jeune femme qui trouve par hasard dans le car un artefact Feng Shui, sorte de porte-bonheur asiatique que l’on met sur le mur de sa maison pour amener la joie et chasser les mauvais esprits. Dans ce cas-ci, l’artefact est maudit, et chaque fois qu’une chose joyeuse arrive à la propriétaire, une personne de son entourage meurt dans des conditions étranges...

Grand film qui nous fait frissonner pendant près de deux heures et nous fait sursauter à plusieurs reprises. On y retrouve Jay Manalo , le méchant de Gagamboy dans le rôle du mari de la jeune femme. À voir de toute urgence pour les vrais fans de film d’horreur, de préférence en pleine nuit... et dans le noir total...

JPEG - 26.3 ko
Feng Shui

Note de Wolverine : 9/10
Note de Mercano Boy : 9/10

FICHE TECHNIQUE
Réalisateur : Chito S. Roño
Pays : Philippines
Année : 2004
Interprètes : Kris Aquino, Jay Manalo, Lotlot De Leon, Ilonah Jean, Cherrie Pie Picache
Scénaristes : Roy C. Iglesias, Chito S. Roño
Producteurs : Tess V. Fuentes, Malou N. Santos, Charo Santos-Concio
Durée : 110 min
Support : Ciné

Article précédent | pret immobilier
Fantastikasia sur les ondes suisses !

Article suivant | credit immobilier
L’Asie terrorise le NIFFF


Dans la même rubrique

Interview Kiyoshi Kurosawa - 2
Interview Kiyoshi Kurosawa - 2
Interview Kiyoshi Kurosawa - 1
Interview Kiyoshi Kurosawa - 1
Last day in Fantastikland...
Last day in Fantastikland...
Izo
Izo
L'Asie terrorise le NIFFF
L’Asie terrorise le NIFFF

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan