NIFFF 2006

Cette rubrique contient 5 Articles

The Innocent Seven, Duelist, Loft et Kekko Kamen

The Innocent Seven, Duelist, Loft et Kekko Kamen

NIFFF 2006 : L’ASIE DÉFERLE SUR NEUCHÂTEL
Avant-dernier jour de cette 6eme édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel, avec encore plus de films asiatiques à notre actif. Nous attaquons directement avec The Innocent Seven, un film produit par Office Kitano, la société de Takeshi Kitano. Sept familles vont faire une partie de camping (...)

The Echo, Chai-lai et The Glamourous Life of Sachiko Hanai

The Echo, Chai-lai et The Glamourous Life of Sachiko Hanai

NIFFF 2006 : L’ASIE SOUS TOUTES SES... FORMES...
Nous sommes toujours présents à cette 6eme édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel. Il commence à y avoir pas mal de films asiatiques en programmation, et c’est tant mieux, ça prouve que ce genre continue toujours à se développer.
The Echo, de Yam Laranas que nous avions manqué au BIFF (...)

Yaji & Kita, Kilink et Super Inframan

Yaji & Kita, Kilink et Super Inframan

NIFFF 2006 : DEUX « PILGRIMS » À NEUCHÂTEL
Troisième jour à cette 6eme édition du Neuchâtel International Fantastic Film Festival. Cette journée débute par une projection presse d’un très bon film de vampires suédois, Frostbite, du réalisateur Anders Banke, dont nous avions eu un aperçu lors de notre dernière visite au BIFFF à Bruxelles. Arrive ensuite le premier (...)

The Great Yokai War et Darna

The Great Yokai War et Darna

NIFF 2006 : MIIKE OUVRE LA DANSE
Deuxième jour de notre pèlerinage en communauté helvétique. Nous attaquons directement par un des derniers films de Takashi Miike, The Great Yokai War. L’histoire d’un jeune garçon qui, lors d’une fête villageoise, se trouve élu défenseur de la paix. Bien naturellement, les forces du mal vont avoir envie d’envahir la terre et de (...)

NIFF 2006 : l’arrivée

NIFF 2006 : l'arrivée

Et nous voilà repartis en festival pour cette 6eme édition du Festival du Film Fantastique de Neuchâtel (Suisse). À peine arrivés, nous prenons possession de notre chambre, et là, ça ne s’invente pas, nous sommes dans la numéro 13, ce qui donne un bon point de départ !
Après avoir croisé un des coordinateurs de cet événement, Sam Rossetti, nous nous rendons au (...)

Rubriques