// archives de l'auteur

Lorelei K

Lorelei K a écrit 9 Articles pour Fantastikasia

Never to Lose

« Les quatre policiers de l’Unité d’Homicide n°3 ont beau avoir de l’ambition et se donner à fond, ils sont considérés comme incompétents par leurs collègues. »
Never to Lose est un polar académique, mais ne constitue pas moins une œuvre inventive.
On nous conte l’histoire de l’équipe Homicide Unité 3, composée de l’officier Koh, l’ancien de l’équipe, l’officier (...)

Furyo ou Merry Christmas, Mr. Lawrence

La femme de Seisaku

The President’s Last Bang

The President’s Last Bang fut présenté au Festival de Cannes de 2005 et devint l’objet d’une polémique telle que Im Sang-soo fut contraint d’être placé sous protection policière pendant près d’un mois.
Le réalisateur affectionne les sujets à controverse. Son prochain film promet d’être encore plus sulfureux que The President’s Last Bang, selon ses propres dires. (...)

Le Vieux Jardin

En adaptant le roman éponyme de l’écrivain adulé des étudiants coréens, Hwang Sok-Yong, qui a lui-même passé sept ans dans les geôles de son pays pour s’être rendu en Corée du Nord, Im Sang-soo fait le choix de se remémorer les mois de répression à Kwangju (200 morts) en mai 1980, à la suite du coup d’état. Ainsi, Im Sang-soo continue d’explorer l’histoire politique (...)

I’M a Cyborg, But That’s OK

L’idée du scénario a germé chez le réalisateur au moment où il travaillait sur le mixage de Lady Vengeance, juste avant les projections de presse. Park Chan-wook nous conte ici les tribulations d’une jeune femme persuadée d’être un cyborg et d’un schizophrène dans un hôpital psychiatrique stylisé, coloré et ludique (l’idée du cyborg est peut-être à relier au fait (...)

Rétrospective du cinéma mongol

Le cinéma mongol en quelques dates :
1903 : première projection de films
1921 : aide financière des Soviétiques pour la réalisation de films dans une capitale rebaptisée Ulan Bator (« héros rouge »)
1923 : création des studios Mongol Kino servant à l’éducation des masses
1938-1989 : 350 longs métrages sont produits
1989 : l’aide financière des soviétiques (...)

Sympathy for Mr. Vengeance

Lady Vengeance

Rubriques