Accueil > Review > Duelist

Rubriques

Review

Duelist

Duelist

Adapté du manga coréen Damo Namsoon de Bang Hak-gi, Duelist (Hyeongsa) est le 8ème film du réalisateur de Sur la trace du serpent, Myung-se Lee. Les quelques images qui avaient circulé avant la sortie du film étaient très impressionnantes, et nous attendions avec impatience de voir enfin ce qui promettait d’être un formidable film d’arts martiaux en costume. Mais, à l’arrivée, nos espoirs ne sont que partiellement satisfaits par Hyeongsa.

Duelist conte l’histoire d’une femme-flic, Namsoon (la sympathique Ji-won Ha de Phone), qui traque un mystérieux malfaiteur masqué, « Sad eyes » (Dong-won Kang), au cœur de la Corée du XVIIe siècle. Son enquête sur un traffic de fausses monnaies aux quatre coins du pays la conduira à remonter jusqu’au plus haut niveau de l’état, dans une Corée à l’économie vacillante. On retrouve dans un second rôle l’excellent Sung-kee Ahn, vu par exemple dans Musa, qui vole bien souvent la vedette aux héros du film...

Le réalisateur fait se télescoper de nombreux genres, ce qui n’a rien de surprenant dans un film asiatique. On saute ainsi allégrement des arts martiaux à la comédie la plus loufoque en passant par la romance doucereuse typiquement coréenne. Cette variété de styles et de tons pourrait apporter richesse et vie au film, dans la mesure où elle servirait l’histoire. Mais dans Duelist, l’histoire ne nous captive jamais complètement, et on s’attache difficilement aux personnages qui demeurent étonnamment monodimensionnels. Du coup, les scènes comiques nous distraient un peu plus de la progression narrative. C’est surtout le manque de rythme qui pénalise le film et empêche d’entrer totalement dans l’histoire. C’est regrettable, car en dehors de cela, Hyeongsa est d’une beauté impressionnante !

Le travail sur la photographie de Ki-seok Hwang (déjà remarquable dans Friend) justifie à lui seul de voir le film. Le jeu sur les couleurs et les atmosphères est extraordinaire, et chaque image est un tableau. Sur ce point là, le film ne déçoit pas. En ce qui concerne les arts martiaux, le réalisateur a là aussi pris le parti de l’esthétisme, en chorégraphiant les combats à l’extrême. À tel point que ceux-ci ressemblent bien plus souvent à de la danse qu’à des affrontements. Par contre, visuellement toujours, les nombreux effets de style dans les transitions, par exemple, ou les arrêts sur image, les effets 3D, donnent parfois le sentiment de feuilleter un catalogue des « gimmicks » disponibles et peuvent paraître lassants.

Quel dommage que le fond de Duelist ne soit pas à la hauteur de sa forme... On ne peut s’empêcher de penser qu’on passe à côté d’un excellent film. Myung-se Lee s’est sans doute laissé aller à trop d’excès dans la mise en image au détriment de la narration. Au final, on ressort de la projection avec un sentiment mitigé, partagé entre l’émerveillement dû à la beauté des images et l’ennui.

P.-S.

Réalisateur : Myung-se Lee - Année : 2005 - Interprètes : Ji-won Ha (Namsoon), Sung-kee Ahn (Inspecteur Ahn), Dong-won Kang (Sad eyes), Young-chang Song (Le ministre de la Défense) - Durée : 111 min - Sortie : 17 mai 2006

Article précédent | pret immobilier
A Bittersweet Life

Article suivant | credit immobilier
Zinda


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan