Accueil > Review > Le Royaume Interdit

Rubriques

Review

Le Royaume Interdit

Le Royaume Interdit

Les fans de Jackie Chan ainsi que Jet Li ont attendu pendant des années que les deux stars les plus en vue du monde des arts martiaux puissent s’affronter sur écran. Deux légendes et deux charismes radicalement différents sur une même aire de combat suscitent sans peine les fantasmes les plus fous des amateurs éclairés de cinéma asiatique. Les fans le réclament depuis un moment ! Voilà qu’en fin de carrière ces deux demi-dieux asiatiques sont servis sans crier gare, le tout ficelé par une main hollywoodienne. Nos deux ex-stars ont probablement enfin accepté d’être vues ensemble étant donné qu’il n’y a plus d’enjeux véritable. Ils sont « has been ». Ils voulaient certainement éviter qu’on dise « Jackie Chan a foutu une torgnole à Jet Li » ou inversement « Jet Li a torché Jackie Chan en moins de deux ». Dans ce contexte apaisé, un réalisateur « américain » réunit à l’écran nos deux géants vieillissants sans oublier toutefois de mettre un acteur occidental pour faire le lien entre eux. Toutefois, ils ont pris un gamin pour semer la zizanie entre nos deux acteurs qui ont l’âge évidemment de devenir des maîtres. Ils vont se disputer forcément le même disciple. Un petit air de vieux kung-fu avec une reprise de l’intégrale des antiques brimades de maîtres sont à l’ordre du jour.

Venons-en à l’histoire... Il s’agit ni plus ni moins que de réveiller Souen Go Kou, le Saint Égal du Ciel (joué par Jet Li, qui se débrouille plutôt bien d’ailleurs) pour combattre un autre génie chinois, le méchant général. Le panthéon chinois se déploie avec moult explications qui fait passer la pilule culturelle. Nous sommes loin des obscures « Zu » de Tsui Hark. Le scénario occidental est traditionnellement orienté didactique. On offre une histoire balisée pour tout public, surtout si on lorgne le marché des adolescents occidentaux.

Les fans des deux acteurs sont-ils déçus ? Pour en être un fan, je dirais oui et non. Oui parce que je n’attends plus de voir ces deux gaillards s’étriper, et non parce que je ne suis plus vraiment un fan aguerri. J’ai vieilli avec eux et il est évidemment sympathique de les voir sauter dans tous les sens et s’envoyer des mandales à faire trembler la terre, mais cela n’en fait pas pour autant un film. Jackie Chan reste certainement celui qui a su mieux briller dans cette production. Son personnage semble assez réussi et c’est ce que l’on retient une fois l’écran éteint. Notons un excellent générique qui revisite les images des plus grands films de Kung fu dans un joli montage. Le doublage en VF est comme d’habitude, atroce.

P.-S.

Film américain : Le royaume interdit - Réal : Rob Minkoff avec Jet Li, Jachie Chan, Michael Angarano, Collin Chou. Chorégraphie : Yuen Woo-Ping - Durée : 1h53min

Article précédent | pret immobilier
Never to Lose

Article suivant | credit immobilier
Halla Bol


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan