Accueil > Review > Pompoko

Rubriques

Review

Pompoko

Pompoko

Pompoko (« Heisei Tanuki Gassen Ponpoko », ce qui signifie « Ponpoko, la guerre des chiens viverrins de la région de Heisei » !) fut le plus gros succès de l’année 1994 au box-office japonais. Fort réussi, le film distille intelligemment un message écologique au sein d’une divertissante comédie sur le combat mené par les tanukis, petits canidés asiatiques ressemblant à des ratons-laveurs. Cette oeuvre des studios Ghibli est réalisée par l’excellent Isao Takahata à qui l’on doit notamment Goshu le violoncelliste ou encore Le tombeau des lucioles.

Le film nous conte les aventures de sympathiques tanukis vivant dans une forêt près de Tokyo. Malheureusement, le développement galopant de la ville menace leur habitat naturel, et les petites créatures n’ont d’autre choix que de lutter contre ces envahissants humains. Certains veulent utiliser la force, mais d’autres choisissent d’effrayer les hommes. Pour cela, ils mettent à profit leur fascinant pouvoir de métamorphose.

Les studios Ghibli nous ont habitués à certains standards et même si, depuis 1994, la qualité de leurs productions a progressé, Pompoko n’en reste pas moins techniquement et visuellement impressionnant. La scène montrant les tanukis exécutant une parade fantôme de monstres de la tradition japonaise est ainsi mémorable. Étonnamment, la musique tient ici un rôle plus réduit que dans les autres films du réalisateur. Le sujet aurait pu conduire à un traitement grave, mais le ton reste à la comédie. On pourra apprécier ou non les effets comiques à répétition basés sur les scrotums des tanukis (moi, j’aime bien ^_^), qui rappellent certaines scènes d’un précédent film de Takahata, Kié, la petite peste.

Sans être une des meilleures production du studio, Pompoko n’en demeure pas moins un très bon long métrage d’animation, habilement teinté de préoccupations écologiques, sujet récurrent dans les films Ghibli. Du fait de la fascination du réalisateur pour les roupettes de ses personnages, le film n’est sans doute pas adapté à un très jeune public, mais l’appréciation finale devrait revenir aux parents. En effet, Pompoko n’a rien de bien choquant et permettra peut-être de sensibiliser les enfants à la question de l’environnement.

Dans les salles dès le 18 janvier 2006.


P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réalisateur : Isao Takahata - Année : 1994 - Interprètes : Makoto Nonomura, Yuriko Ishida, Akira Kamiya (voix) - Sortie cinéma - Durée : 119 min

Article précédent | pret immobilier
Maine Pyaar Kyun Kiya

Article suivant | credit immobilier
Returner


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan