Accueil > Review > Skyhigh

Rubriques

Review

Skyhigh

Skyhigh

Adapté d’un manga de Tsutomu Takahashi, Skyhigh fait suite à une série télévisée à succès diffusée au Japon début 2004. D’un standing assez élevé, elle se distinguait entre autres par les réalisateurs de renom aux commandes de certains épisodes, dont Kitamura lui-même pour le dernier. Kitamura reprend l’affaire en main avec ce film qui se veut un « prequel » de la série.

Le jour de son mariage, la jeune Mina est assassinée par un mystérieux « serial killer » qui lui arrache le cœur. Son âme arrive alors à la Porte de la Vengeance, lieu entre Ciel et Terre où les âmes des morts choisissent leur destination : soit elles acceptent leur sort, meurent et se réincarnent ; soit elles le refusent, se vengent et se condamnent à une errance éternelle dans les enfers. Pendant ce temps, un policier enquêtant sur ce meurtre sanglant fait le rapprochement avec des cas similaires et suspecte le mystérieux président d’une société pharmaceutique.

Skyhigh développe dès les premières images tout un univers d’une densité et d’une complexité prometteuses. Chaque mort se présentant à la Porte est une occasion de découvrir un nouveau personnage, un nouveau destin, tandis qu’en parallèle l’enquête s’enfonce dans le surnaturel.

On est plongé en quelques images dans cet univers intéressant, car complexe et codifié, mais relativement simple puisqu’il pourrait se résumer en une demi phrase (un savant fou menace l’équilibre du monde). Fidèle à son style, Kitamura met la gomme côté esthétique : cadrages savants, photographie superbe, costumes classe, acteurs cool qui se battent et se déplacent avec style, bref tout le visuel est savamment étudié... Et il faut reconnaître que la mayonnaise prend plutôt bien dans une première partie bien maîtrisée, au rythme soutenu.

Cependant, le scénario a toujours été le talon d’Achille de Kitamura. Cette fois, on pourrait s’attendre à ce que cet univers étonnant compense les lacunes... mais ce n’est pas vraiment le cas. Même avec autant de matière, Kitamura ne parvient pas à tenir la longueur. Passé la première heure, tout se délite, s’éternise, se disperse.

Bizarrement, ce sont les combats, pourtant si plaisants dans ses films précédents, comme Versus et même Azumi, qui viennent comme enrayer le mécanisme. Symptomatiques d’une machine qui perd sa vapeur, les combats manquent de rythme, d’énergie. Le montage brouillon n’arrange rien, on n’accroche pas à ce qui devrait être un point culminant de tension et de suspens, mais qui devient en fait ennuyeux, malgré les poses cool. L’ensemble n’est pas non plus aidé par une galerie d’acteurs inégaux, qui alternent le moyen et le mauvais. Kitamura n’a jamais été un directeur d’acteurs spécialement inspiré.

L’actrice principale, qui tenait déjà le rôle titre dans la série télé, est visiblement à l’aise dans un personnage qu’elle connaît bien, ce qui joue pour beaucoup dans la cohérence du film. Elle se montre cependant assez peu expressive, on peine parfois à s’y attacher, d’autant que son personnage est souvent négligé au profit d’intrigues secondaires. C’est justement par là que le film pèche. Cet univers très dense aurait peut-être gagné à voir ses personnages secondaires mieux sélectionnés tant ces derniers s’enchaînent, mal servis de plus par les acteurs.

Au final, Skyhigh laisse un goût d’inachevé. Il possède les qualités et les défauts récurrents des films de Kitamura. On a l’impression que ce dernier n’arrive pas à exploiter pleinement le potentiel du récit et ne va pas aussi haut qu’on le voudrait. Reste un bon divertissement qui vaut surtout pour sa première heure impeccable, son style marqué, et qui a au moins le mérite de faire exister un univers à l’ambiance réussie.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réal. : Ryuhei Kitamura - Année : 2003 - Interprètes : Yumiko Shaku, Takao Osawa, Shosuke Tanihara - DVD V.O. sous titres anglais - Durée : 120 min

Article précédent | pret immobilier
Election

Article suivant | credit immobilier
Dhoom 2


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan