Accueil > Review > Souvenir

Rubriques

Review

Souvenir

Souvenir

On peut considérer le cinéma de la Corée du Sud comme l’un des plus riches au monde avec les U.S.A., au moins du point de vue de l’extrême variété des films produits, qui va du polar hard-boiled à la honk-kongaise (A Bittersweet Life) au wu xia pian à la chinoise (Musa, Duelist), en passant par les films de fantômes à la japonaise (The Wig), et bien entendu tous les genres de films musclés qui imitent efficacement Hollywood (Tube)... Le cinéma d’auteur sud-coréen est aussi très apprécié en Europe, peut-être même plus que les films de genre puisqu’il semble moins cantonné dans des sorties direct-to-DVD.

Im Kwon-Taek (Ivre De Femmes Et De Peinture avec Choi Min-Sik, La Pègre) fait partie de ces auteurs coréens qui bénéficient de sorties en salles en France. Son Souvenir est une petite œuvre classique, un film d’époque qui se déroule à l’époque contemporaine, dont l’intérêt principal réside dans ses nombreux chants traditionnels, dont les textes poétiques sont assez intéressants pour faire passer la lenteur générale, et ainsi limiter l’ennui éventuel qui peut se dégager sur cette ode aux chanteurs itinérants. Le réalisme plutôt sobre est également agréable, on sent là le savoir-faire d’un modeste artisan de la vieille école, bien loin des pointes trash qui pimentent les films de certains auteurs plus audacieux comme Kim Ki-Duk (L’Ile, Souffle), et pas toujours pour le meilleur.

On ne tombe pas forcément sous le charme hypnotico-philosophique de ce film impénétrable mettant en scène un maître de chant qui veut ériger son métier en art de vivre, les comédiens sont trop réservés pour vraiment toucher (pour cela, il faut se tourner vers des œuvres semi-commerciales plus accessibles comme les excellents films de Bong Joon-Ho Memories Of Murder et The Host), mais ils sont malgré tout impeccables, de même que la mise en scène classique, des qualités techniques qui semblent quasiment omniprésentes dans le cinéma coréen actuel. Souvenir est donc un tout petit film d’auteur qui prend son temps, mais qui, grâce à son esthétique et à un sujet sympathique, est moins ennuyeux que d’autres films du même style, et relativement abordable pour les amateurs d’exotisme sincère, qui ne bouderont pas leur plaisir.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :

Réalisateur : Im Kwon-Taek
Pays : Corée du Sud
Année : 2007 (sorti en France le 23 juillet 2008)
Interprètes : Hyeon-Jae Jo, Jung-Hae Oh, Seung-Eun Oh, Seung-Yong Ryoo
Scénariste : Im Kwon-Taek
Directeur de la photographie : Jung Il-Sung
Compositeur : Kunihiko Ryo
Producteur : Kim Jong-Won
Durée : 106 min
Support : cinéma

Article précédent | pret immobilier
Halla Bol

Article suivant | credit immobilier
Painted Skin


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan