Accueil > Review > Violent Cop

Rubriques

Review

Violent Cop

Violent Cop

Avant qu’il ne devienne réalisateur sur le tard, Takeshi Kitano était avant tout connu au Japon comme l’humoriste télévisuel « Beat » Takeshi, bien qu’on ait déjà pu l’apercevoir dans un second rôle dans le Furyo d’Oshima. En 1989, il s’apprête à interpréter le rôle principal d’une comédie mise en scène par le prolifique cinéaste de studio Kinji Fukasaku. Ce dernier renonçant finalement à la réalisation, Kitano décide de le remplacer au pied levé, après avoir complètement réécrit le scénario pour gommer le caractère comique du film.

S’il comporte encore quelques traits d’un humour sec et agressif, Violent Cop est avant tout un polar d’une extrême brutalité. Kitano, qui a très envie d’être reconnu pour ses talents d’acteur dramatique, y campe Azuma, un policier peu commode aux méthodes expéditives. Ce type de personnage n’est guère original et, depuis la sortie du film en France en 1998, il est habituel de trouver des comparaisons entre Azuma et l’inspecteur Harry. Cependant, alors que le dur à cuire adepte de l’auto-justice incarné par Eastwood est devenu une icône du cinéma d’action, un héros cathartique qui canalisait les pulsions réactionnaires du public de l’époque, le personnage introverti de Kitano est encore plus extrême, c’est un véritable psychopathe, un homme à la personnalité hermétique et aux pulsions sado-masochistes (par exemple, dans la scène où il se défend contre un agresseur en saisissant la lame de son arme blanche en pleine paume), auquel le spectateur ne peut pas s’identifier.

Le rythme est certes saccadé, les plans souvent longs, la photographie naturaliste a des accents de série B à petit budget, mais tout cela convient bien à ce film extrêmement tendu, dont le nihilisme rappelle, curieux hasard, les polars tragiques des années 70 de Kinji Fukasaku, comme Yakuza Graveyard (Tombe de Yakuza, Fleur de Gardénia), dont le héros est d’ailleurs plus proche de l’inspecteur Harry. Côté références, la première scène de Violent Cop, dans laquelle un vieux vagabond est roué de coups par une bande de délinquants, semble même directement inspirée d’Orange Mécanique qui contient une séquence similaire se déroulant sous une passerelle.

On peut remarquer que ce premier long métrage ne comporte pas encore les pointes poétiques typiques du cinéaste (personnages muets, jeux sur la plage) qui deviendront à partir d’Hana-Bi de véritables clichés du polar yakusa, des ingrédients récurrents de la recette Kitano qui plaît tant dans les festivals occidentaux. Après une salve de films auteurisants de qualité, mais sans grande surprise et un peu répétitifs, il faudra attendre les années 2000 pour que l’acteur-réalisateur renoue, au moins pour un temps, avec le film de genre pur et dur, dans des œuvres magistrales comme le film de yakusas Aniki, mon frère et le chambara (film de sabre) Zatoichi.

Quoi qu’il en soit, Violent Cop est un très bon premier film, un polar malsain glaçant de réalisme et d’une barbarie rare. Kitano, conscient ou non qu’il est et restera un piètre comédien, a la bonne idée de s’y octroyer le seul type de rôle non comique qu’il sache jouer, celui d’un héros marginal et monolithique, nettement plus glacial par exemple que le déjà impassible Eastwood ; le personnage principal de Violent Cop est par conséquent clairement distinct de celui de l’inspecteur Harry, et ce film de Kitano est devenu à juste titre une référence à part entière dans le genre du polar « hard-boiled ».

P.-S.

Fiche technique :
Réal. : Takeshi Kitano - Année : 1989 - Interprètes : Takeshi Kitano, Maiko Kawakami, Makoto Ashikawa, Shirô Sano - DVD Studio Canal Violent Cop/Kids Return, collection Asian Classics, V.F. et V.O.S.T.-A. - Durée : 1 h 43

Article précédent | pret immobilier
Fist of Fury 1991

Article suivant | credit immobilier
The Banquet


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan