Accueil > Review > Volcano High

Rubriques

Review

Volcano High

Volcano High

Un établissement scolaire dans lequel les élèves affrontent les professeurs à coups de pouvoirs magiques : telle est l’histoire de base de Volcano High. Quand on apprend en plus que le film vient de Corée, pays qui nous a rapidement habitués à une impressionnante maîtrise technique dans son cinéma, on est tout excité de voir ce qui ressemble sur le papier à un « mix » improbable entre Matrix et Harry Potter. Et, surprise, ce blockbuster n’a pas grand-chose à voir avec ces encombrantes références du kitsch anglo-saxon, notamment par sa légèreté. Contrairement aux gros budgets hollywoodiens, Volcano High ne se prend jamais au sérieux, et la grandiloquence virtuose de la mise en scène est constamment contrebalancée par l’auto-dérision ; il faut voir, par exemple, notre protagoniste stupide subir un humiliant bizutage lors de son arrivée à l’université de magie, puis utiliser ensuite ses pouvoirs magiques et passer ainsi d’un anti-héros à un super-héros.

Le film est d’une grande qualité technique, avec ses nombreuses images de synthèse, ses angles de vue extravagants et son montage épileptique dans les longues scènes d’action. Le plus frappant est la photographie surréelle dans laquelle baigne le film, on a l’impression que chaque plan a été éclairé à contre-jour, avec des personnages sombres au premier plan et une lumière éclatante qui jaillit à l’arrière-plan, ce qui donne un visuel fascinant proche des films en noir et blanc ou en sépia, avec de temps en temps une couleur qui se détache légèrement (le seul film comparable est peut-être l’adaptation du comics Sin City, film en noir et blanc avec des pointes de couleurs vives). Cette esthétique expérimentale est vraiment l’aspect le plus captivant du film.

Si l’on ajoute à cela un excellent casting d’ensemble, avec une ribambelle de personnages délirants qui oscillent entre impassibilité et cabotinage contrôlé, on obtient un fascinant manga live pour adolescents au scénario oubliable, à l’humour léger et à la bande-originale techno-indus. Il faut d’ailleurs souligner que, contrairement à d’autres blockbusters asiatiques (Returner, Crazy Kung-Fu), Volcano High a l’intelligence d’éviter de singer Matrix, préférant tirer son inspiration à la source, c’est-à-dire dans le manga japonais. Avec donc plus d’ambition dans la forme que dans le fond, Volcano High est un excellent divertissement qui nous rappelle encore une fois le talent des cinéastes sud-coréens à s’approprier les codes des films de genres les plus divers.

(Lire aussi l’avis de Medecine Man, Volcano High)

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réal. : Tae-Gyun Kim - Année : 2002 - Interprètes : Hyuk Jang, Min-A Shin, Su-Ro Kim - DVD TF1 Vidéo V.O.S.T.-F. - Durée : 2 h

Article précédent | pret immobilier
Kamikaze Girls

Article suivant | credit immobilier
Nobody Knows


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan