La culture japonaise fascine le monde entier avec ses arts martiaux, sa cuisine, sa langue, sa littérature. Une richesse que l’on retrouve également dans les vêtements traditionnels japonais. Si certaines tenues sont portées depuis plusieurs siècles, la mode japonaise est devenue très hétéroclite.
Connaissez-vous les pièces incontournables pour composer un style traditionnel ?

Le Kimono, l’indémodable de la culture japonaise

japanese women with kimono walking in tokyo
Kimono

Le Kimono est un vêtement traditionnel porté par les hommes, les femmes et les enfants. Il se compose d’un grand tissu rectangulaire en soie, en lin ou en laine enveloppé autour du corps et attaché à l’aide d’un Obi. Si en France le terme Kimono désigne les tenues de Judo ou de Karaté, au Japon il désigne uniquement un vêtement traditionnel. Le Kimono se porte généralement lors d’occasions spéciales comme les mariages ou les cérémonies religieuses.

young women wearing traditional japanese kimono at kyoto, japan.
Yukata

Plus léger, le Yukata est un Kimono en coton de couleur claire porté l’été. Le Yukata est autant un pyjama qu’un peignoir ou même une tenue de soirée. Le Yukata se porte avec une Obi, des Tabi et des Geta.

Le Samue est un kimono en coton ou en toile, de couleur grise ou marron. Traditionnellement porté par les moines bouddhistes, les pratiquants du Zen, les artistes et les médecins, l’usage du Samue a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, le Samue se voit de plus en plus en extérieur car il offre un grand confort.

japanese man meditating in his garden
Samue

Bien que ce ne soit pas un kimono à proprement parler, arrêtons nous sur le Jinbei. Idéal en été, ce pyjama léger et aéré très populaire est, comme le Yukata, facilement porté en extérieur, durant les festivals du Hanabi (feux d’artifice) par exemple. Plutôt coloré, le Jinbei se compose d’un short et d’une veste à manches courtes, dont les pans se rabattent et se nouent avec des cordons.

作務衣を着た男性
Jinbei

Les vestes et pantalons traditionnels japonais : Haori, Hanten, Happi et Hakama

Au Japon, le Haori est une veste courte et ample, en soie ou en coton, portée ouverte par-dessus le kimono. Anciennement réservé aux hommes, le Haori a été adopté par les Geishas au 19ème siècle. De couleur sombre avec des motifs imprimés dessus, le Haori convient aujourd’hui aussi bien à un homme qu’à une femme.

Lire aussi :  Mangaka

Le Hanten est une veste d’hiver traditionnelle qui se porte par-dessus le kimono ou le Yukata. Le Hanten est fait de tissus épais dans une grande variété de couleurs et de motifs. Avec ses deux grandes poches sur le devant le Hanten est un vêtement de travail pratique, en particulier dans les restaurants. Sa forme ressemble à celle du Haori.

Le Happi est un manteau traditionnel plutôt réservé aux hommes et souvent associé aux samouraïs. Les japonais portent le Happi lors de festivals ou de parades, souvent avec des Zori.

紋付袴、帯刀の寺侍
Hakamaest

Lors de grandes occasions, ou dans les combats d’arts martiaux, hommes et femmes enfilent parfois un Hakama par dessus leur Kimono. Le Hakamaest un pantalon très large avec deux plis à l’arrière et cinq à l’avant. Le Hakama était autrefois porté par les nobles et les samouraïs.

Les accessoires à combiner avec une tenue traditionnelle

Kimono et Yukata se portent avec un Obi. Cette ceinture large et longue peut être de différentes couleurs et ornée de motifs. Attaché dans le dos, il existe plusieurs façons de nouer le Obi, selon l’occasion ou le statut social. C’est un élément important de la tenue traditionnelle japonaise qui peut avoir un certain prix et être difficile à mettre en place.

colorful japanese kimono belt obi for sale at market
Obi

Un style traditionnel se complète par des Tabi. Ces drôles de chaussettes qui séparent le gros orteil sont en réalité très confortables. Les Tabi s’enfilent par l’arrière et s’attachent avec un système d’agrafes (Kohaze). Plus épaisses que les chaussettes occidentales, les Tabi permettent aux japonais et japonaises de ne pas marcher pied nus dans les lieux qui nécessitent de se déchausser.

和服を着た女性の足元
Tabi

Avec leurs Tabi, un japonais ou une japonaise en vêtements traditionnels a le choix entre Geta et Zori. La chaussure Geta ressemble à un sabot avec une semelle en bois et des lanières. Malgré les apparences, les Geta sont des chaussures confortables et pratiques. Les Zori sont des sandales plates et souples, en paille, toile ou caoutchouc. Bien que mixtes, Geta comme Zori sont aujourd’hui plutôt portées par les femmes.

geta traditional japanese footwear
Geta

Si l’on croise encore au japon des personnes en Kimono, Tabi et Geta, peu de japonais les portent au quotidien. Ces tenues traditionnelles sont plutôt réservées aux grandes occasions du fait de leur prix parfois très élevé. Toutefois, il est commun de voir un Haori ou un Hanten portés avec un jean et des baskets. De nombreuses boutiques en ligne proposent des pièces de qualité et assurent la livraison. Vous laisserez vous tenter par un style japonisant ?

Lire aussi :  Otaku