Culture

A la découverte du top 5 des vêtements traditionnels japonais

Au Japon, les vêtements traditionnels résultent de l’influence culturelle de plusieurs milliers d’années. Malgré toute sa civilisation, le pays garde toujours une part de son identité culturelle. Ces tenues traditionnelles sont donc encore portées à l’occasion de certains grands événements. Voici le top 4 des vêtements traditionnels japonais.

Kimono

Le kimono compte parmi les vêtements traditionnels les plus identifiables au monde. Le nom Kimono se décompose en « ki » qui signifie « porter » et « mono » qui signifie « objet ou chose ».

Jusqu’au XIXe siècle, cette robe était portée par toute la population japonaise. L’art du kimono était transmis de mère en fille. Mais avec l’importation de la mode occidentale à travers les costumes et les robes, cela a changé.

Arriver à porter correctement ce vêtement traditionnel japonais peut être protocolaire. Il faut d’abord commencer par mettre les tabis, puis un sous-vêtement. Ensuite, il faut mettre un haut, une jupe et un nagajuban serré par une ceinture de datemaki. Pour finir, il faut porter le kimono et bien le nouer de la gauche vers la droite par une obi.

Furisode

Le Furoside est un modèle de kimono sophistiqué. Il est conçu en soie de couleur vive et de grande qualité. Il s’identifie facilement grâce à ses manches très longues. En général, ce vêtement traditionnel est porté par les jeunes femmes célibataires lors de la célébration de leur vingtième anniversaire. Elles s’habillent ce jour en furoside pour signifier qu’elles sont légèrement adultes et prêtes à épouser un homme. Le vêtement est également porté lors des mariages de parents et lors de la cérémonie de thé.

Obi


L’obi est une célèbre ceinture japonaise. Il est spécialement noué autour de la taille sur les tenues traditionnelles japonaises.

L’obi est également utilisée comme une tenue d’école d’art martial japonais.

  • Chez les hommes, il est très étroit avec une largeur de 0.1 m.
  • Chez les femmes, il est plus large avec une largeur de 0.3 m et une longueur de 4 m.

Il est disponible en plusieurs variantes. On distingue l’obi des femmes non mariées, celui des femmes mariées, celui des femmes modernes et celui des hommes. Ces variantes se différencient à travers leur conception, leur formalité et leur matériau.

Yukata


Le yukata est une version très relax du kimono. Il s’agit d’une robe légère conçue en coton, ou en tissu synthétique. Il se porte comme le kimono et se ferme avec l’obi (ceinture traditionnelle).

À la base, le yukata était conçu pour être enfilé après le bain ou être utilisé comme vêtement de nuit en été. Il était considéré comme un moyen efficace d’absorber l’humidité restante à la sortie de la douche en étant couvert.

Avec le temps, le yukata a commencé à être porté lors des fêtes traditionnelles et des festivals en été. On a donc assisté à l’apparition de plusieurs motifs, les uns plus beaux que les autres. Les modèles pour hommes disposent de couleurs sombres et discrètes tandis que les modèles pour femmes sont très colorés.

Avec cette multiplicité de motifs, un œil non averti pourrait avoir du mal à différencier le yukata du kimono.

Show More

Camille

Fan de la culture asiatique, j'ai passé 4 ans de ma vie en Asie, dont 2 ans en Chine. A travers ses articles, je relate mes expériences et souhaite partager la culture asiatique aux lecteurs !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close