Accueil > Articles > Bangkok Haunted

Rubriques

Articles

Bangkok Haunted

Bangkok Haunted

À ne pas confondre avec Bangkok Dangerous des frères Pang, Bangkok Haunted est un film à sketchs thaïlandais sur le thème de la vie après la mort, des fantômes et, bien sûr, de l’amour. Il est composé de trois moyens métrages de 40 minutes environ chacun : Legend of the Drum, Black Magic Woman et Revenge. Ces trois histoires horrifiques sont racontées par trois amies dans un café pour se faire peur.

JPEG - 12.3 ko
Les trois amies se retrouvent dans un bar !


Basé sur la nouvelle Arm of the Dancer de Manas Janyong (une autre de ses œuvres, Jabtaay, fait d’ailleurs partie des 100 livres thaïlandais les plus lus !), Legend of the Drum est réalisé par Pisuth Praesaengaim. Jeab, une jeune femme antiquaire, reçoit par erreur un tambour ancien qui ne lui était pas destiné. Intriguée par cet objet, elle va mener l’enquête pour découvrir son origine et sa terrible histoire. En 1917, sous le règne de Ram VII, Pakah, une jeune orpheline, est adoptée par le maître d’une troupe de danse folklorique. Gnod, horriblement défiguré mais attentionné (l’un n’empêchant pas l’autre !), va tomber amoureux de sa sœur adoptive. Mais lorsque Fond, un jeune homme charmant, va entrer dans la troupe de danse et se fiancer avec la belle Pakah, Gnod va rapidement être jaloux et le pire arrivera. Le tambour fabriqué par le maître va ainsi véhiculer une étrange malédiction et porter malheur, car il contient l’esprit de Pakah.

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de La Belle et la Bête ou encore Quasimodo dans une variation thaïlandaise. Elle n’est pas franchement originale (son traitement non plus d’ailleurs !), mais nous fait découvrir le rôle de la femme dans la société thaïlandaise au début du 20e siècle.

JPEG - 4.3 ko
Le fantôme de Pakah ne vous rappelle personne ?


La seconde partie, Black Magic Woman, est également réalisée par Pisuth Praesaengaim. Le sujet est ici l’amour et la magie noire puisque l’héroïne, Pan, après une déception amoureuse, essaie sans trop y croire un philtre d’amour sur les conseils de sa voisine de pallier. Pan constatera bien vite que ce produit fonctionne puisque, grâce à lui, les hommes qu’elle convoite seront inexorablement attirés vers elle. Mais cette méthode n’est pas sans conséquences sur ses conquêtes masculines. En effet, ils succombent peu de temps après d’un mal étrange et inexpliqué. Le secret réside dans la substance qui compose ce philtre d’amour puisqu’il s’agit en fait d’un fluide tiré de cadavres humains. L’esprit des morts ainsi perturbés vient bouleverser la vie de Pan.

Cette histoire, plus originale que la première, est aussi plus horrifique, quelques gags venant agrémenter l’ensemble. Orientée sur la séduction, cette partie est rehaussée d’une musique lascive dont je vous laisse seuls juges !

JPEG - 9.7 ko
Que contient donc cette étrange petite bouteille ?


Oxide Pang (Bangkok Dangerous, The Eye) est tout de même associé à ce film, puisqu’il réalise la troisième partie de Bangkok Haunted. Cette histoire est de loin la meilleure des trois, tant sur le fond que dans la forme. Et ce n’est certainement pas un hasard !
Il s’agit ici d’une enquête policière après la découverte d’une femme morte, pendue dans un hangar. Nop est le flic chargé de mener l’enquête. Très rapidement, ses supérieurs accréditent la thèse du suicide contrairement à Nop qui décide de mener plus avant ses investigations. Il découvrira un mari violent, un amant peu impliqué dans la relation adultérine, un « ex » plutôt bizarre, le fantôme de la jeune femme...

Cette histoire est captivante et réserve au spectateur son lot de surprises et pas mal de retournements de situation qui, au final, peuvent dérouter. À noter la séance d’autopsie qui, d’après les suppléments, aurait été réalisée sur un véritable cadavre (sic !). On peut d’ailleurs se poser des questions sur la véracité des informations distillées dans ces suppléments. En effet, chaque « film » aurait été émaillé de phénomènes étranges !

JPEG - 10.3 ko
La clé du mystère ?


Les films à sketchs ont rarement donné lieu à des chefs-d’œuvre et Bangkok Haunted ne déroge pas à cette règle. Les trois parties sont à mon avis d’une qualité et d’un intérêt inégaux, mais croissants. La dernière histoire, de très bonne facture, nous laisse une bonne impression générale. Rien que pour elle, le film vaut la peine d’être vu !

« Faites le bien, on vous le rendra. Faites du mal, vous le paierez. »

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réalisateurs : Pisuth Praesaengaim, Oxide Pang Chun
Pays : Thaïlande
Année : 2001
Interprètes : Pimsiree Pimsee, Dawan Singhawee, Kanyanut Sriboonrueng, Pete Thongjeur
Scénariste, producteur : Pisuth Praesaengaim
Durée : 125 min
Support : DVD Tartan Asia Extreme, en thaï Dolby Digital Stereo 2.0 et en anglais Dolby Digital 5.1, sous-titres anglais, grand écran anamorphique 1.78:1, 16/9, PAL zone 2, suppléments

Article précédent | pret immobilier
Line of control

Article suivant | credit immobilier
Rangeela


Dans la même rubrique

My Name Is Khan
My Name Is Khan
Ong Bak 2
Ong Bak 2
IP MAN
IP MAN
Chocolate
Chocolate
La Momie - La Tombe De L'Empereur Dragon
La Momie - La Tombe De L’Empereur Dragon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan