Accueil > Articles > Danny the Dog

Rubriques

Articles

Danny the Dog

Danny the Dog

Ce film a été écrit et produit par Luc Besson, ce qui est un gage de spectaculaire décomplexé pour les uns et de médiocrité racoleuse pour les autres.

Longtemps les rumeurs du Net donnaient ce film comme le dernier de Jet Li qui devait ensuite prendre sa retraite. Il n’en est rien, rassurez-vous. Jet Li continue bien sa carrière d’acteur, qu’on lui souhaite garnie de rôles plus variés, vu la gamme expressive dont il fait preuve dans Danny the Dog.

Il y interprète donc Danny, esclave d’un truand anglais qui le considère comme son chien, au sens propre, et qui s’en sert pour racketter des commerces, les mauvais payeurs ayant alors affaire aux talents martiaux de Danny.

JPEG - 22.7 ko
Le maître et le chien


Lorsqu’ils commencent à participer à des combats clandestins, un accident de voiture va séparer le « maître » du « chien »... C’est alors que Danny trouve refuge chez un vieil aveugle accordeur de pianos. Comme Danny semble avoir l’oreille musicale malgré son état asocial digne d’un enfant sauvage, le vieil homme le prend sous son aile. Cette famille recomposée verra toutefois bientôt le passé de Danny ressurgir...

Le film surprend par sa capacité à émouvoir malgré la naïveté de son scénario et ses personnages stéréotypés. En effet, le méchant semble sortir d’un « comics », les gentils recueillent un mec blessé sans lui poser de questions et le rôle de Li semble écrit pour faire la synthèse de tous ses rôles précédents d’homme-enfant timide et perdu dans un univers de violence. Mais la performance des trois acteurs principaux - Jet Li avec Morgan Freeman et Bob Hoskins quand même ! - suffit à suspendre notre incrédulité pour nous faire adhérer à cette histoire « bigger than life » !

JPEG - 23.3 ko
Danny et son nouveau père spirituel...


La violence des bastons fait vraiment une rupture de ton flagrante avec la guimauve des sentiments des scènes de comédie, ce qui donne à l’ensemble un cachet étrange, bien à lui. Yuen Woo Ping se dépasse encore en tirant profit du moindre élément de décor dans des chorégraphies plus méchantes que ce qu’il nous a donné à voir ces dernières années. Le bruitage des coups est à ce titre très efficace, on a mal pour les méchants qui se prennent des gnons.

La mise en scène semble éviter à tous prix les plans larges, elle cadre au plus près les expressions des acteurs et multiplie les gros plans dès que possible. La photographie est belle, mais un peu triste (en s’éloignant des couleurs vives), plus chaude évidemment dans le havre de paix trouvé par Danny... Techniquement, le film est très soigné, mais manque cruellement d’un style propre, d’un peu d’originalité cinématographique.

JPEG - 27.2 ko
Du muscle et de la sueur !


La musique de Massive Attack est en soi de très belle facture, surtout très pêchue dans les scènes d’action (grosses guitares électriques et batteries hargneuses), mais, vu le sujet, on se demande bien pourquoi le réalisateur n’a pas voulu plutôt tout illustrer avec de la musique classique. Le film aurait gagné en cohérence stylistique, scénaristique et émotionnelle. Mais comme dans toute production Besson, il faut de la musique à la mode, alors...

Danny the Dog est malgré tout à conseiller, car « la mayonnaise prend » sans qu’on sache trop pourquoi. La magie du visage à la Peter Pan de Jet Li opère à nouveau, et c’est l’essentiel : la star brûle l’écran.

JPEG - 30.5 ko
Des combats rapides et violents


J’ajouterais juste un clin d’œil à Caroline Leroy du site officiel Jet Li, qui a son nom au générique puisqu’elle a réussi à faire partie de la seconde équipe (oui, celle de sifu Woo-Ping !). Bravo ! Bien joué, l’amie.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Titre nord-américain : Unleashed
Réalisateur : Louis Leterrier
Pays : France, USA
Année : 2005
Interprètes : Jet Li, Morgan Freeman, Bob Hoskins, Kerry Condon, Michael Jenn, Vincent Regan
Scénaristes : Luc Besson, Robert Mark Kamen
Directeur de la photographie : Pierre Morel
Monteur : Nicolas Trembasiewicz
Chorégraphe martial : Yuen Woo-Ping
Compositeur : Massive Attack
Producteur : Steve Chasman
Distributeur : Europa
Durée : 113 min

Article précédent | pret immobilier
Swades - We, the People

Article suivant | credit immobilier
Le château ambulant


Dans la même rubrique

My Name Is Khan
My Name Is Khan
Ong Bak 2
Ong Bak 2
IP MAN
IP MAN
Chocolate
Chocolate
La Momie - La Tombe De L'Empereur Dragon
La Momie - La Tombe De L’Empereur Dragon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan