Accueil > Articles > Royal Tramp 1 & 2

Rubriques

Articles

Royal Tramp 1 & 2

Royal Tramp 1 & 2

Plus de trois heures de bonheur pour les zygomatiques, merci Stephen Chow pour ce wu xia pian parodique en deux parties !



Aventure, humour, décors fastueux et chorégraphies délirantes sont au programme.



Dans le premier film, Stephen est une sorte de baratineur professionnel qui mendie en contant des légendes dans une maison de passes où officie sa prostituée de sœur. Par un concours de circonstances, il va sauver le chef d’une société secrète qui fait alors de lui son espion dans le palais impérial, sous la couverture de serviteur eunuque, afin de voler un livre secret.



Il se retrouvera donc au beau milieu des intrigues de la cour et des malentendus qu’il provoque par sottise, emporté dans la tourmente.



Impératrice mère comploteuse, mentor eunuque au kung-fu mortel, mignonne petite sœur de l’empereur et méchant invincible grâce à son long « ongle qui tue » (malgré sa ridicule barbe postiche), on découvre ainsi toute une galerie de personnages aux fréquentes doubles identités, impliqués dans les complots qui se trament au sein du palais.


JPEG - 23.6 ko
un méchant quasi invincible





Dans le second film, Stephen doit protéger la petite sœur de l’empereur promise en mariage à un allié politique... Il doit aussi la convaincre de se marier alors qu’en fait elle est éprise de lui.



La chef de la société secrète adversaire de celle du héros refait surface sous une nouvelle apparence physique (la magnifique Brigitte Lin), un gouverneur félon sera aussi de la partie, ainsi qu’une nonne à l’art martial affûté... S’ensuivent des péripéties enchevêtrées aussi speed mais moins drôles cependant que dans le premier opus.



La mise en scène des deux films est trépidante et ménage des séquences entières d’affrontements aussi bien faits que dans un Swordman par exemple, mais carburant surtout aux inepties de Chow.


JPEG - 30.3 ko
des effets spéciaux numériques





La photographie est soignée, meilleure que dans bien des wu xia pian sérieux, et c’est ce qui fait la force du film. En étant si beau, en mariant des décors et des costumes somptueux, cela donne une assise crédible à l’histoire, et l’humour surréaliste le plus potache peut ensuite s’exprimer sans que l’on décroche du récit.



La musique participe au même principe, avec ses mélodies traditionnelles aux instruments médiévaux chinois. Elle évoque même par moment l’air célèbre de Wong Fei-Hong (Il était une fois en Chine).



Combat aux cymbales volantes, collection de sexes castrés dans des bocaux, décapitations à mains nues, poison qui rend fou, combat à coups de tranche de tronc d’arbre, adversaires voltigeant dans tous les sens, bain bouillant faisant changer de corps, lancer de glaçons brisant des épées, fiole d’aphrodisiaque suprême, coiffe du tigre la plus ringarde de l’histoire du ciné HK, nonne en chaleur, Stephen sanglé comme une bête de somme pour tirer une carriole, transfert des capacités en kung-fu par le sexe (comme s’il s’agissait d’une maladie vénérienne !), combat aux anneaux de cirque, caverne au trésor piégée et, bien entendu, des crachats de sang à tout bout de champ !!!


JPEG - 21.4 ko
Celui du bas est vraiment balèze !





Sous la caricature, on ressent le respect et le profond amour du matériau de base, et c’est ce qui rend le résultat si éminemment sympathique !


P.-S.

FICHE TECHNIQUE :

Réalisateurs : Wong Jing (1 et 2), Gordon Chan (2)

Pays : Hongkong

Année : 1991, 1992

Interprètes : Stephen Chow, Sharla Cheung Man, Chingmy Yau, Brigitte Lin, Michelle Reis, Sandra Ng, Fennie Yuen, Ng Man-Tat, Damian Lau

Scénariste : Wong Jing

Directeur de la photographie : Henry Chan

Chorégraphe des combats : Ching Siu-Tung, Dion Lam

Producteurs : Stephen Siu, Wu Shu Yue Wa-Sing

Durée : 110 min (1) ; 94 min (2)

Support : DVD Mei Ah (standard), en cantonais et en mandarin Dolby 2.1 (1) et Dolby Digital 5.1 Surround (2), sous-titres chinois et anglais incrustés, plein écran, NTSC toutes zones

Article précédent | pret immobilier
Mission Kashmir

Article suivant | credit immobilier
The Tricky Master


Dans la même rubrique

My Name Is Khan
My Name Is Khan
Ong Bak 2
Ong Bak 2
IP MAN
IP MAN
Chocolate
Chocolate
La Momie - La Tombe De L'Empereur Dragon
La Momie - La Tombe De L’Empereur Dragon

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan