Actualités

Comment demander un visa pour l’Australie depuis l’Asie ?

Sachez tout d’abord que vous n’aurez aucun problème en principe pour demander votre Visa depuis n’importe quel pays d’Asie !

L’Australie demeure une destination de rêve pour tous les touristes qui ont visité l’Asie. Plusieurs voyageurs souhaitent y poser leurs valises après avoir découvert la Chine, Singapour, etc. Peu importe le pays de l’Asie où vous vous trouvez, vous avez la possibilité d’introduire une requête pour obtenir un visa afin de pouvoir embarquer pour l’Australie. Retrouvez ici la procédure pour y parvenir.

Quel visa vous conviendra ?

Le visa représente une pièce indispensable pour pouvoir entrer sur le territoire australien. Vous devez le recevoir avant de prendre départ. Seuls les titulaires d’un passeport néozélandais peuvent le solliciter sur place. Pour simplifier la tâche aux voyageurs qui souhaitent visiter leur pays, les autorités australiennes ont prévu 4 types de visas. Les formalités d’obtention peuvent s’effectuer en ligne, peu importe votre emplacement. Vous recevez alors votre visa dans votre boite aux lettres. En cas de rejet, vous avez la possibilité de vous rendre dans l’Ambassade ou le Consulat d’Australie le proche de votre localité pour y obtenir une assistance. Mais, prenez le temps d’identifier quel visa vous conviendra avant d’entamer les démarches. Vous pourrez opter pour un eVisitor, un ETA, un Visitor Visa ou un visa vacances-travail selon votre nationalité, la durée de votre séjour et l’objet de votre visite.

L’eVisitor

Depuis l’Asie, vous pouvez demander un visa eVisitor pour entrer en Australie si vous détenez le passeport de l’un des pays ci-après : Andorre, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, République Tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monaco, Les Pays-Bas, Norvège, Pologne, le Portugal, Roumanie, République de Saint-Marin, République slovaque, La Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni, Cité du Vatican (Saint-Siège).

L’eVisitor autorise l’accès en Australie pour les voyages d’affaires ou de tourisme. D’une validité de 12 mois, il vous permet d’entrer sur le territoire autant de fois que vous le souhaitez. Toutefois, un séjour ne peut excéder 3 mois. De plus, vous ne pourrez pas prolonger votre présence à l’expiration de ce visa.

Pour obtenir votre visa eVisitor, vous accédez à votre compte ImmiAccount. Les nouveaux utilisateurs peuvent se rendre sur la plateforme officielle pour s’ouvrir un compte. La procédure se révèle assez simple. Sur la page des menus, vous cliquez sur « New application » et sélectionnez « Visitor ». Ensuite, vous validez « eVisitor ». La plateforme affiche alors les règles de ce visa. Prenez quelques minutes pour les lire. Puis, vous passez au remplissage du formulaire disponible. Introduisez des informations correctes. La pratique recommande des vérifications pour détecter d’éventuelles erreurs. Assurez-vous d’indiquer une adresse email valide et fonctionnelle. Après les différents contrôles, vous envoyez le formulaire. Vous ne payez rien à l’issue de la procédure. Par contre, vous obtenez un numéro de référence de transaction. Vous devez le garder précieusement. Il servira pour le suivi de votre demande. Après le traitement de votre dossier, vous recevez votre visa eVisitor par email. En cas de rejet, les autorités australiennes vous informent des motifs du refus. Pour bénéficier d’une assistance, vous pouvez vous rendre dans l’Ambassade ou le Consulat d’Australie à proximité de chez vous.

L’ETA (Electronic Travel Authority)

Ce visa présente de nombreuses similitudes avec le visa eVisitor. Il vous permet de voyager en Australie autant de fois que vous le désirez. Il reste valide pendant une année, à partir de sa date de délivrance. Toutefois, vous ne pouvez pas résider pendant plus de trois mois consécutifs sur le territoire. Le requérant doit prévoir des frais de service équivalents à AU $20. Contrairement au visa eVisitor, le détenteur de ce document peut solliciter une prolongation de son séjour. Privilégiez ce visa pour les voyages d’affaires ou de tourisme. Le visa ETA reste accessible uniquement aux ressortissants des pays ci-après :

  • Brunei Darussalam ;
  • Canada ;
  • Hong Kong (RPC SAR) ;
  • Japon ;
  • Malaisie ;
  • Singapour ;
  • Corée du Sud ;
  • États-Unis.

Les malades de tuberculose ne peuvent obtenir ce visa. Les personnes condamnées à au moins 12 mois cumulés de prison, avec ou sans sursis, verront leur dossier de demande rejeté.

Pour introduire votre demande de visa ETA, accédez à la plateforme gouvernementale dédiée. Vous remplissez toutes les cases disponibles. Assurez-vous de communiquer des informations exactes qui correspondent à celles figurant sur votre passeport. Avant de valider la procédure, procédez à des vérifications minutieuses pour éviter toute erreur. Puis, vous payez les frais de service via un portail sécurisé. Dans la plupart des cas, la réponse intervient dans les minutes qui suivent. Parfois, vous devez attendre plusieurs jours, voire une semaine. Après l’étude de votre dossier, la décision finale vous parvient par email. En cas d’acceptation, vous pourrez télécharger votre visa ETA en pièce jointe. Généralement, un rejet comporte le motif du refus. Pour bénéficier d’une assistance, n’hésitez pas à consulter l’Ambassade ou le Consulat le plus proche de chez vous.

Le Visitor Visa

Ce visa convient lorsque vous souhaitez résider pendant plus de trois mois consécutifs en Australie. Avec ce document, vous pouvez rester sur place pendant 12 mois d’affilée sans aucun souci avec les services d’immigration. De plus, il demeure la seule alternative pour les personnes non éligibles aux visas eVisitor et ETA.

En dehors de l’Australie, la demande de ce visa vous coûtera AU $140. Si vous le sollicitez après votre entrée sur le territoire australien, vous débourserez AU $345. Ce visa garantit un séjour plus paisible. Sa procédure d’obtention se révèle assez simple. Vous devez disposer d’un compte ImmiAccount. Après votre connexion, vous vous rendez à la page « New application ». Vous cochez « Visitor » et sélectionnez « Visitor Visa ». Vous consultez les conditions d’utilisation. Puis, vous indiquez via les petits boutons si vous vous trouvez en Australie ou en dehors. Vous communiquez les informations exigées par le formulaire. Plusieurs étapes se succèdent. Vous remplissez avec minutie et précision avant de valider. Et, vous payez les frais prévus par carte bancaire. Conservez avec précaution le numéro de votre dossier. Il permettra un suivi de votre demande. Après l’étude de vos documents, vous recevez un email. En cas d’acceptation, vous pourrez télécharger votre Visitor Visa en pièce jointe. Les autorités australiennes notifient toujours les motifs en situation de rejet. Pour obtenir une aide, vous pouvez vous rendre au niveau de l’Ambassade ou le Consulat d’Australie le plus proche de chez vous.

Peu importe le visa sollicité, l’obstacle de la langue peut compliquer les requêtes sur les plateformes officielles. Fort heureusement, certains sites spécialisés proposent de vous assister. Avec leur appui, demander un visa pour l’Australie en ligne est rapide et facile.

Le visa vacances-travail

Outre les trois visas ci-dessus, les jeunes de 18 à 30 ans peuvent embarquer pour l’Australie avec un visa vacances-travail. Ce document leur permet de visiter le territoire pendant 12 mois sans interruption. Mieux, ils peuvent travailler s’ils le souhaitent. Toutefois, ils ne pourront pas conserver un emploi pendant plus de 6 mois. Ce visa leur donne aussi la possibilité d’étudier pendant une période de 4 mois au maximum. Le porteur peut entrer sur le territoire autant de fois que le besoin se fera sentir. Le visa vacances-travail s’obtient également par le biais de votre compte ImmiAccount. D’un délai de validité d’un an, il peut se renouveler sans difficulté.

Show More

Emmanuel

Fan de la culture asiatique, j'ai passé 4 ans de ma vie en Asie, dont 2 ans en Chine. A travers ses articles, je relate mes expériences et souhaite partager la culture asiatique aux lecteurs !

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close