Accueil > Dossier Cinéma Asiatique > Bilan Inde 2006 > L’année 2006 à Bollywood

Rubriques

Bilan Inde 2006

L’année 2006 à Bollywood

L’année 2006 à Bollywood

En ces temps de début d’année 2007, il est temps de faire un bilan de l’année cinématographique avec une rétrospective des faits marquants, des tendances, et des enseignements qu’il faut tirer de 2006. Qui a marqué l’année, quel film a le mieux marché, quelles sont les tendances à suivre ou à éviter ?

L’année a été incroyable au niveau des recettes pour les grosses productions Hindi. Des records battus au fil des mois, et des scores toujours plus impressionnants, en phase avec l’inflation galopante du prix des billets.
La plupart des gros films n’ont pas failli à l’engouement qui avait précédé la sortie du film. Les plus grandes stars ont été au centre des attentions puisque chacune avait au moins 2 sorties dans l’année.

JPEG - 74 ko
Lage Raho Munnabhai

Les tops :

Lage Raho Munnabhai : Le film qui a fait l’unanimité au niveau critique et public a pulvérisé des records et remis au goût du jour les succès qui restent plusieurs mois à l’affiche.

Dhoom2 : Un buzz exceptionnel, un casting fédérateur, une cible marketing parfaitement connue (les jeunes) et une promotion à l’unisson, le résultat : des records et des records.

Krrish : Le super-héros a enchanté l’ensemble de la famille pour différentes raisons, mais ce sont les enfants qui se sont appropriés le film, et le merchandising mis en place par le clan Roshan.

Fanaa : Une grosse bannière (Yash Raj), le retour d’une méga-star (Kajol), un acteur en vue (Aamir) et une musique réussie ont contribué à réaliser des chiffres spectaculaires.

Rang de Basanti : Le message du film a marqué le public et la jeunesse indienne s’est complètement identifiée à celle du film. Un vrai phénomène, qui est le film représentant de l’Inde aux Oscars.

Don : Le remake du film de 1978 a réussi à trouver son public en devenant un film d’action moderne.

Phir Hera Pheri : la suite de la comédie Hera Pheri est devenu un succès et a donné une nouvelle tendance pour les films provenant de maisons de production moins prestigieuses avec des coûts de distribution faibles.

JPEG - 75.9 ko
Rang de Basanti

Les surprises :

Si les grosses productions ont été au centre des discussions, certains films moins cotés ont su conquérir le public grâce à un style nouveau, une histoire originale ou une authenticité.

Vivah : Le réalisateur Suraj Bharjatya (Hum Aapke Hain Koun) a su adapter son style de saga familiale en se focalisant sur l’authenticité des émotions et le public a retrouvé ce qu’il aimait dans les films d’antan.

Gangster : La production du clan Bhatt était dénuée de véritables stars, mais grâce à la musique et aux superbes prestations des acteurs, le film a réussi à attirer le public.

Malaamal Weekly : La comédie campagnarde de Priyadarshan a réalisé des scores élevés malgré l’absence de tête d’affiche.

Khosla Ka Ghosla : La satire sociale s’appuyant sur un script original a réussi à attirer l’attention et a étonnamment bien marché.

Pyar Ke Side Effects : La seule comédie romantique à avoir atteint sa cible grâce à un traitement moderne et représentant au mieux la jeunesse urbaine actuelle.

Dor : Ce remake d’un film malayalam a réussi à trouver un public dans les multiplexes grâce à son authenticité et sa simplicité.

JPEG - 45.7 ko
Phir Hera Pheri

Les flops :

Kabhi Alveda Na Kehna : Le buzz énorme, le réalisateur reconnu et le casting impensable n’ont pas pu compenser l’accueil froid du public pour un film qui a navigué à contre-courant après sa sortie.

Jaan-E-Mann : Tous les ingrédients d’une comédie romantique ne suffisent visiblement pas pour garantir un succès au box office.

Family : Un film d’action avec Amitabh Bachchan qui n’a pu attirer ni les fans du genre, ni ceux de la star.

Umrao Jaan : Une des plus grandes débâcles de ces dernières années.

Humko Deewana Kar Gaye : Les comédies romantiques ont eu la vie dure au box-office cette année.

Omkara : Malgré un accueil critique dithyrambique, le film n’a pas pu honorer des coûts de distribution trop élevés.

JPEG - 54.6 ko
Don 2006

Acteurs :

L’année 2006 appartient à Hritik Roshan qui a vu son nombre de fans se décupler au fur et à mesure de l’année avec 2 films au dessus de 64 crores. Alors que l’acteur n’avait pas sorti de films depuis 2004, il possédait toujours une bonne cote. Mais la sortie de Krrish l’a remis au premier plan et il est devenu LA star des enfants et donc de la famille. Avec Dhoom 2, il a conquis le public jeune et même l’ensemble des critiques vu que sa bonne prestation était la seule raison sérieuse de voir le film.
Aamir Khan a eu une année exceptionnelle avec 2 films au dessus des 50 crores de recettes, qui ont été à la fois des succès publics et critiques : Fanaa et Rang De Basanti, dont le dernier est même devenu un film culte. Il a toujours eu un très gros noyau de fans, qui lui a permit de s’affirmer comme l’une des plus puissantes stars aux côtés des autres Khans, mais cette année pour la première fois de sa carrière il a tourné dans une production Yash Raj - la plus puissante société de production indienne - et si cette collaboration se confirme à l’avenir, il pourrait bien sérieusement concurrencer les autres acteurs dans les années qui viennent.
Sanjay Dutt a récolté les lauriers avec le succès de Lage Raho Munnabhai qui est un nouveau jalon dans sa pourtant déjà longue carrière - pour certain c’est son meilleur film.
ShahRukh Khan a connu avec Don un bon succès alors que Kank ne lui a pas été favorable. Il n’a pas outrageusement dominé le box office comme les années passées, mais il a eu le mérite d’essayer de changer son image dans des films différents, même s’ils n’ont pas tous été financièrement profitables.
Malgré quelques flops notables, Akshay Kumar a réussi dans les comédies comme Phir Hera Pheri et Bhagam Bhag. C’est la grande nouveauté notable de cette année, puisqu’il rentre dans le club fermé des très grandes stars aux côtés des acteurs sus-cités, grâce à son flair inné pour la comédie.

JPEG - 70.2 ko
Fanaa

Actrices :

Kajol a montré qu’elle était réclamée par le public et par l’industrie. Bien qu’elle n’ait plus fait de films depuis KKKG (2001 déjà !) personne ne l’avait oublié, et son retour dans Fanaa a marqué l’année. Sa fraîcheur, son jeu et sa grâce ont attiré tous les superlatifs. Priyanka Chopra a franchi un cap avec les succès de Krrish et Don. 2006 aura été une année cruciale pour elle.
Rani Mukherjee et Preity Zinta ont été plus en retrait cette année, elles ont assuré le strict minimum cette année avec deux films réalisant des scores décevants, respectivement Kank et Jaan-E-Man.

Certains acteurs qui ont vu leur cote augmenter au cours de l’année :
Grace aux success de nombreuses comedies les géniaux Paresh Rawal et Boman Irani ont été très en vues. Shaheed Kapoor et Amrita Rao ont profité du succès étonnant de Vivah pour se réafirmer. Ayesha Takia et Gul Panag ont quant à elles bénéficié du succès critique de Dor pour faire valoir une image différente. Kareena Kapoor n’a pas été beaucoup vue cette année, mais sa prestation dans Don a marqué les esprits, et elle pourrait vraiment s’affirmer en 2007.

Nouveaux visages :

Kangana Ranaut a été la jeune actrice la plus en vue cette année grâce au succès de Gangster. Kunal Kapoor et le jeune acteur tamoul Siddhart ont été projetés sur le devant de la scène avec la carrière exceptionnelle de Rang De Basanti.

JPEG - 56.4 ko
Krrish

Tendances :

Comme en 2005, les comédies ont réalisé des performances inespérées et se révèlent être un créneau rentable malgré la qualité variable des films. Phir Hera Pheri, Golmaal, Malaamal Weekly ou Bhagam Bhag ont tous cartonné.
Les suites ont été l’attention cette année avec un succès assuré au bout du compte. Avec Phir Hera Pheri, Krrish, Lage Raho Munnabhai et Dhoom 2, les producteurs ont connu les plus gros succès de l’année. L’époque où les suites étaient considérées comme commercialement non viables (Nagina 2, Hathyar) est maintenant révolue. Les projets s’enchaînent et on annonce déjà la suite de Don, No Entry, Kya Kool Hai Hum, Golmaal (entre autres). Les trilogies sont aussi en véritable expansion avec celles de Koi Mil Gaya, Dhoom, Don ou Hera Pheri en préparation.
Les remakes d’anciens films ont fait leur apparition cette année. Autant les remakes de films provenant du sud de l’Inde sont monnaie courante depuis un certain temps, autant l’adaptation d’anciens classiques hindi dans une version contemporaine est un phénomène récent (Don, Umrao Jaan). Le succès de Don a donné des idées et des nouvelles versions de Sholay, Amar Akbar Anthony sont en préparation.
Au contraire, les comédies romantiques et films « conventionnels » ont connu des échecs notoires : Baabul, Humko Deewana Kar Gaye, Jaan-E-Mann,...

JPEG - 69 ko
Vivah

Musiques et compositeurs :

On ne peut pas dire que l’année 2006 aura été exceptionnelle au niveau musical mais certains ont réussi à sortir leur épingle du jeu. Le trio Shankar-Ehsaan-Loy a dominé les débats avec les succès KANK, Don et Salaam-E-Ishq. Jatin-Lalit se sont peut-être séparés, mais le succès énorme de Fanaa leur a rendu un hommage bien mérité. AR Rahman a fait un retour remarqué avec 2 succès sur l’année : Rang de Basanti et Guru.
Pritaam a réussi à sortir des albums variés et bien vendus (Gangster, Dhoom 2, Woh Lamhe). L’année 2006 ne serait pas complète si on ne parlait pas de Himesh Reshamiya qui a sorti pas moins de 12 BO et un double album en 7 mois (Oui vous avez bien lu). Evidemment quantité ne rime pas avec qualité et son succès en 2006 n’est pas comparable avec la sensation qu’il est devenu en 2005.

Chanteurs :

La place aux jeunes est faite et Shaan, KK, Kunal Ganjawara dominent les bandes originales de film. Sonu Nigam s’accroche, Kailash Kher a connu une ascension fulgurante avec le succès de son album et Himesh a trusté ses propres BO. Les voix de Kumar Sanu, Udit Narayan et Adnan Sami manquent à l’appel, mais en fin d’année ils se sont fait sentir plus présents et prêts à un come-back en 2007.

Chanteuses :

Les deux jeunes stars Sunidhi Chauchan et Shreya Goshal ont brillé au cours de l’année, dans des registres différents. Alka Yagnik continue de prêter sa voix à de nombreuses compositions alors que Madhushree s’est faite remarquer avec la superbe chanson « Tum Bin Bataye » de Rang de Basanti.


Article suivant | credit immobilier
L’année 2006 au Sud de l’Inde


Dans la même rubrique

L'année 2006 au Sud de l'Inde
L’année 2006 au Sud de l’Inde
L'année 2006 à Bollywood
L’année 2006 à Bollywood

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan