Rubriques

BIFFF 2006

L’Asie tient ses promesses...

L’Asie tient ses promesses...

Troisième jour de notre périple au pays de la frite levante ;-), pour cette 24eme édition du Festival du Film Fantastique et de science-fiction de Bruxelles. Aujourd’hui, c’est une demi-relâche pour nous. Demi, car nous allégeons notre programme films pour en profiter pour faire un peu de shopping et ainsi rapporter quelques DVD asiatiques trouvés dans les différentes boutiques bruxelloises. Demi aussi, car nous tenons nos promesses envers vous, public, et avons rencontré un des plus grands « chambaristes » montants de l’heure actuelle, Tak Sakaguchi. Mais avant cette rencontre, nous en profitons pour visionner une vidéo à l’espace presse du festival, Hellbent, un slasher-gay pour Mercano Boy (merci, je ne dors plus les nuits avec lui maintenant ;-). On ne sait jamais, il avait l’air ravi de son choix de film) et, pour moi, un film anglais d’une heure vingt que j’ai réussi à regarder en 35 minutes, c’est dire l’intérêt probable de ce film, en sachant que je suis pourtant très ouvert (non Mercano, pas avec toi 80P) à toutes les productions. Il s’agit de Venus Drowning, sur lequel je ne m’étendrai pas, sinon pour dire que c’est très expérimental.

Midi, heure de l’interview de Tak Sakaguchi. Tout commence bien, mais d’un seul coup, c’est le drame, on se fâche avec lui... Résultat en image 80P. Je ne vous dirai pas qui a gagné, tout le monde me connaît maintenant... :0D Nous en profitons ensuite pour faire une photo de famille avec un Michael Ironside surexcité qui me prend carrément l’appareil photo des mains pour nous immortaliser dans les bras (et le terme est bien choisi vu que le gaillard mesure dans les deux mètres) de Rob « Wrong Turn » Schmidt. On en profite également pour discuter cinq minutes avec Mick « Masters of Horror » Garris. L’homme est très sympathique et heureux de palabrer avec nous, nous donnant même un petit scoop qui m’a ravi au plus haut point : il va réaliser Desolation, le film tiré du roman de Stephen King. En voilà une bonne nouvelle.

JPEG - 15.5 ko
Qui va gagner...



S’ensuit notre séance shopping et visite de la ville avant de réattaquer à 18 h 30 avec Headspace, un film assez bizarre qui ne nous captivera pas plus que ça, suivi du dernier Tobe « Massacre à la tronçonneuse » Hooper, Mortuary qui est digne d’une série télévisée avec des acteurs-adolescents-chasseurs-de-monstres comiques et des effets spéciaux dignes de Joss Whedon, mais qui n’a rien d’horrifique. Résultat : un tonnerre de sifflets et de hurlements à la fin de la projection. Dommage, car Mister Hooper a « oublié » de venir présenter son film (aurait-il eu la même sensation que le public en voyant son œuvre une fois montée ??). Après tant de non émotions, nous avons droit à un film de vampires danois de très bonne facture avec quelques scènes assez mémorables, Frostbite.

JPEG - 17.9 ko
Et là...



Et vient enfin, vers minuit et demi, le film attendu, Hell, de Teekhayu Thammanittayakul et Sathit Pratitsahn. Un film thaïlandais qui nous donne une vision assez effroyable de l’enfer. Une bande de jeunes percute un camion et se retrouve directement en enfer. Ils vont tout faire pour essayer de survivre et d’en sortir afin de retourner dans leurs corps qui sont restés dans le coma sur Terre. Gore, effets spéciaux, images de synthèse bien réalisées, cannibalisme, torture et j’en passe ! Voilà ce qui vous attend au détour de ce film bien construit qui saura vous tenir en haleine jusqu’au bout. Enfin une bonne chose de voir que, dans tous ces films, seule l’Asie tient ses promesses et nous fait frissonner...

À tantôt pour une nouvelle journée avec une nuit pleine de films assez... Vous verrez bien demain ;-).


P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réalisateurs : Teekhayu Thammanittayakul, Sathit Pratitsahn
Pays : Thaïlande
Année : 2005
Interprètes : Boruonrith Chatasakda, Panyapol Dechsong, Wuttinan Maikan, Sittichai Laungesalee, Arkom Predakul, Nattawan Worvit
Scénaristes : Marisa Mullikamarl, Mongloke Team
Directeur de la photographie : Greangsak Sukkaphun, Tanai Nimjaronpong
Monteurs : Sukro Wesalee, Surasak Pranken
Compositeur : Pusith Intharatoot
Producteur : Thanit Jitnukul
Durée : 90 min

Note Wolverine : 8/10
Note Mercano Boy : 7/10

Article précédent | pret immobilier
Quand les fantômes envahissent le BIFF

Article suivant | credit immobilier
L’Asie, version culte...


Dans la même rubrique

La fin d'un rêve...
La fin d’un rêve...
L'Asie, version culte...
L’Asie, version culte...
L'Asie tient ses promesses...
L’Asie tient ses promesses...
Quand les fantômes envahissent le BIFF
Quand les fantômes envahissent le BIFF
Le BIFFF enfin découvert...
Le BIFFF enfin découvert...

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan