Rubriques

Bollywood Day - Un mini festival

Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie I

Bollywood Day - 31 mai 2004 -  Partie I

Pour les personnes qui n’ont pu hélas être présentes au Bollywood Day du 31 mai 2004 au Trianon, permettez-moi de vous inviter à un voyage magnifique, je vous convie à revivre avec moi mon B-Day... accrochez votre ceinture, le départ est imminent... Destination Bollywood...

Mais avant de commencer, faisons un très bref (promis) retour en arrière...

Il est minuit, nous sommes le 31 décembre 2003, voire les tout premiers
jours de janvier 2004. On s’embrasse, on se congratule, on se souhaite beaucoup de bonheur pour cette nouvelle année qui comme tous les ans va nous apporter son lot de surprises, de joies, mais aussi de peines. On a
une pensée pour la famille éloignée, les amis...
Et puis 2004, on pense forcément aussi à Bollywood : et si c’était
enfin l’année de l’avènement de Bollywood en France ? Il faut dire que l’année s’annonce bonne pour les fans : en ce début d’année, le Centre Georges Pompidou a décidé de
rendre hommage au cinéma indien populaire. On croise les doigts... Cette fois-ci, c’est la bonne. Enfin, on le souhaite. C’est déjà ce
que l’on se disait quelques mois auparavant, souvenez-vous l’été dernier
 : c’était la 2ème Bollywood Night à l’Etrange
Festival
... mais hélas, le public n’avait pas répondu
présent.
Enfin, nous y sommes, la rétrospective à Beaubourg, de l’émotion,
des sourires, des larmes, de la passion... tout cela sur grand écran
(et avec sous-titres en français). Le public qui se presse dans les salles combles ne pouvant accueillir tous les fans, les cinéphiles
et les curieux venus découvrir ce cinéma. A chaque fois les réactions
sont les mêmes : quelques rires (pas toujours moqueurs, comme un "réflexe" devant
une culture et des traditions que le public ne connaît pas forcément),
mais que de sourires, d’applaudissements et de cœurs émus.
C’est un succès, l’espoir refait surface.

Les mauvaises nouvelles n’ayant pas le monopole des cycles, parfois ce sont les bonnes nouvelles qui se suivent. En effet, nous apprenons la sortie
officielle et nationale de deux films phare de Bollywood : Mother India et
Kabhi Khushi Kabhie Gham (oops... on dit désormais La famille indienne
 !!!), pour les beaux jours... et ils ne pourront que l’être avec la sortie de ces films ! Mais de nouveau les craintes nous assaillent : la distribution sera-t-elle vraiment nationale, la promotion sera-t-elle à la
hauteur, y en aura-t-il tout simplement, n’y aura-il pas trop de sorties de blockbusters US au même moment qui risqueraient de monopoliser toutes les salles ? Décidément, la vie d’un fan de Bollywood est
vraiment difficile !!!
Et justement, une poignée de fans, des irréductibles... animés
par une passion sans faille arrivent à convaincre les distributeurs
d’assurer une promotion digne de ce nom... le deuxième grand événement
Bollywood en France : le Bollywood Day.

Cette grande journée devrait confirmer ou non le succès de la
rétrospective au Centre G. Pompidou et de Bollywood auprès du
public français.
C’est le moment ou jamais.
Tout peut se jouer ce jour-là.
Il est donc prévu de projeter les deux films dans une grande salle... mais
attention, il s’agit de Bollywood, on voit les choses en grand : la projection
se tiendra dans une salle de spectacle mythique : Le Trianon à Paris, dans un cadre 100 % indien, avec musique, chants, danses... et ce, de 14h à minuit.
Tout cela devrait avoir lieu dans moins de deux mois : le 31 mai 2004.


Article suivant | credit immobilier
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie II


Dans la même rubrique

Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie V
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie V
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie IV
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie IV
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie III
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie III
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie II
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie II
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie I
Bollywood Day - 31 mai 2004 - Partie I

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan