Rubriques

Bollywood Week 2006

Interview de Ramesh

Interview de Ramesh

Découvert par le public du Grand Rex lors de cette Bollywood Week, RAMESH n’est pourtant pas un nouveau venu. Fantastikasia vous fait découvrir ce talentueux chanteur.

Bonjour Ramesh, le public du Grand Rex a pu vous découvrir à l’occasion de la Bollywood Week, grâce à vos interprétations live de grands hits Bollywood... pouvez vous nous parler de vous ? Vous présenter rapidement à nos lecteurs ?

Je m’appelle Ramesh Ballgobin, chanteur passionné. Je suis originaire de l’île Maurice, né dans un village qui s’appelle Caroline, et j’habite en France depuis plus de vingt ans. Aujourd’hui, j’ai une vie de famille merveilleuse avec ma femme et mes trois enfants, le tout rythmé par Bollywood !!!

Si on vous découvre en France, vous n’êtes pas un nouveau venu ? Vous êtes déjà très connu à l’Ile Maurice...

Il serait prétentieux d’utiliser le mot « connu »... mais il est vrai qu’à l’époque ou j’étais encore à Maurice, j’ai fait énormément de représentations live et des passages radios. J’ai aussi travaillé en studio avec différents artistes reconnus à Maurice. Et je ne vous cache pas que les Fans étaient à chaque fois au rendez vous (Sourire).

Vous chantez depuis combien de temps ?

Depuis toujours, j’ai commencé à l’age de 8 ans mais j’en ai fait ma passion le jour ou j’ai commencé à regarder les films indiens. Plus tard j’ai intégré un groupe en tant que chanteur et soliste au piano et se sont enchaînées des prestations plus enrichissantes les unes que les autres, jusqu’à ce que l’on commence à me repérer. Puis ont suivi le studio d’enregistrement, les passages radios et aussi une diffusion sur MBC (chaîne de TV Mauricienne). C’est alors que je me suis marié et que j’ai décidé de faire ma vie en France. En arrivant ici, avec des amis mauriciens et passionnés comme moi, nous avons eu envie de monter un groupe de musiciens Bollywood pour nous produire lors de divers événements (le plus souvent dans la communauté indienne). Après plus de 20 ans, la passion continue...

Au Grand Rex, grand Messe Bollywood oblige, vous avez interprété de grands classiques du cinéma dit Bollywood... un coup de cœur particulier ou chantez-vous aussi des chansons plus traditionnelles ? Plus modernes ? ...

Les chansons que nous avons interprétées lors de la Bollywood Week, telles que « Kuch kuch hota hai »ou encore « Tujhe dekha to yeh jana saanam » font partie de mes chansons coup de cœur ! Mais mon répertoire reste très large, je m’entraîne régulièrement pour être à la page des dernières musiques de film Bollywood pour mes diverses prestations. En tant qu’amoureux de la musique, j’aime aussi chanter ces vielles chansons d’époque qui, soit dit en passant, on fait ma jeunesse, avec RAFI, MUKESH, KISHORE...
Je chante aussi lors de prières religieuses des chansons plus traditionnelles qui là font partie intégrante de ma religion puisque je suis hindou.

En quoi était-il important pour vous de participer à cette Bollywood Week ? Un simple plaisir personnel ? Être l’emblème, le représentant de la passion des Mauriciens pour ce cinéma, cette musique ?

C’est un événement qui se place directement dans la montée de l’esprit Bollywood à paris, donc c’est tout naturellement que j’ai voulu donner ma petite contribution à cet engouement.

Vos impressions après l’événement ? Qu’avez-vous pensé du public métropolitain ? Il était très réceptif, connaissait toutes les chansons, tapait dans les mains, chantait à tue-tête... une surprise ?

J’ai été agréablement surpris de voir une salle multicolore... ce qui m’amène à penser que Bollywood a réellement frappé le cœur des Français. Et ça c’est génial !

Si Aparna est devenue un des emblèmes de ces rassemblements Bollywood depuis la 1ère édition, il s’agissait de votre première participation, et pourtant vos duos semblaient rodés de longue date... Comment s’est passée la rencontre ? La préparation des duos ?

Cela semblait rodé, et pourtant on n’a fait aucune répétition. Nous nous sommes rencontrés le jour du filage général au Grand Rex, le dialogue s’est installé assez rapidement, un petit essai voix dans le couloir... et c’était parti !

Est-il prévu de vous retrouver sur une même scène ?

Je ne sais pas encore, mais ce serait avec un grand plaisir..

Etre sur la scène du Grand Rex, devant près de 3 000 personnes, qu’est ce que cela représente pour vous ? Et pour les Mauriciens ?

En tant qu’artiste, ce fut un plaisir immense de pouvoir chanter dans cette salle mythique qui a reçu les plus grands. Surtout devant ce public délirant face a cet événement Bollywood.

Quelle différence existe-t-il entre l’interprétation d’une chanson issue d’un film et une chanson traditionnelle ou populaire ?

Les différences existent essentiellement au niveau des instruments utilisés, et de l’émotion. Mais la voix reste l’instrument majeur.

Vous avez votre propre répertoire de chansons ? De quel type de chansons s’agit-il ?

Mon répertoire est très Bollywood avec tous les derniers tubes... il suffit que j’écoute une chanson qui me plaise, à l’oreille je reprends les notes sur mon piano et après une bonne heure d’entraînement, c’est dans la poche !
Je chante aussi du SEGA qui est la musique officielle de l’île Maurice...

Composez vous aussi les musiques ? Ecrivez vous des paroles ?

Oui j’écris un peu aussi, et compose.

D’autres activités à part la chanson ? Il semble qu’un film soit en cours... Pouvez-vous nous parler de ce projet ? Et d’une manière générale de vos liens avec le monde du cinéma ?

Eh bien c’est vrai, il y a quelque temps, un réalisateur mauricien est venu me voir pour que je fasse la musique de son film Bollywoodien. Il a beaucoup aimé ma voix est m’a demandé d’écrire une chanson pour lui, ce qui fut un vrai challenge pour moi, sachant que je ne l’avais jamais fait auparavant. J’ai ensuite réuni quelques musiciens puis ensemble nous avons composé la musique. Cela a été une expérience des plus enrichissantes et formidables que de pouvoir travailler avec des professionnels du cinéma.

Et demain ? Des projets ?

Oui, être en première page de votre journal... (sourire). [NDR : Il suffit de demander... ;o)]
L’organisation et le spectacle étaient super. Merci à toute l’équipe qui m’a soutenu.


Photos de Angus (Thierry Presa)

Article précédent | pret immobilier
Interview d’Aparna



Dans la même rubrique

Interview de Ramesh
Interview de Ramesh
Interview d'Aparna
Interview d’Aparna
Interview de Yash Chopra
Interview de Yash Chopra
Interview Esteban
Interview Esteban
Lundi : finir en beauté
Lundi : finir en beauté

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan