Rubriques

Rétrospective Hongkong : Les Shaw Brothers à l’assaut de Paris - UGC Les Halles

The Warlord

The Warlord

Au début du XXe siècle, la guerre russo-japonaise fait rage. Pang, cruel brigand de la Chine du Nord, est soudoyé par la Russie pour combattre les Japonais. Sa victoire est récompensée, il est proclamé seigneur de Shantung où il règne en maître absolu et exerce une justice impitoyable...

Après les plus que sympathiques Hirondelle d’or et Killer Clans, c’est avec enchantement que je me précipite afin de voir le premier film au cinéma de Michael Hui (alors star de la télévision).

JPEG - 5.1 ko
Michael Hui, le dictateur


Le « roi de la comédie made in Hong Kong » des années 70-80 campe le cruel Pang. En effet, malgré son titre, c’est au registre de la comédie dramatique qu’appartient The Warlord. Le réalisateur propose sa propre version du Dictateur de Charlie Chaplin. Malheureusement, les ingrédients nécessaires n’ayant pas été mis en quantité suffisante, le résultat est fade, sans aucune saveur...

Le scénario est d’une indigence rare : une succession de scénettes (dont une ou deux moralement douteuses) vaguement reliées les unes avec les autres (mais ce n’est pas une règle !!!), sans aucun intérêt, mélangeant plusieurs genres avec peu de réussite. On passe ainsi du film parodique au film d’aventures en passant par le film érotique (une scène certes légère, mais bien présente).

Bref, on s’ennuie assez rapidement, et le sommeil nous guette. Un rapide coup d’œil dans la salle me fait comprendre que je suis loin d’être le seul à bailler. D’ailleurs, en y repensant, c’est le seul film de la rétrospective où je n’ai entendu aucun rire, mais alors vraiment aucun !!! Seul Hui sauve le film du désastre, en interprétant brillamment le dirigeant pingre et imbécile qui se sert de son pouvoir pour tromper les gens.

JPEG - 8.3 ko
Les femmes (même si on n’en voit qu’une... :D) ... et le jeu


En résumé, un film très décevant qui aura eu pour seul mérite de propulser le comédien principal en tête du box-office.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :
Réalisateur, scénariste : Li Han-Hsiang
Pays : Hong Kong
Année : 1972
Interprètes : Michael Hui, Lily Ho, Tina Ti, Tsung Hua
Directeur de la photographie : Lin Hua-chao
Monteur Chiang Hsing-loong
Compositeur : Wang Yung-hua
Directeur de la décoration : Chen Ching-shen
Producteur : Run Run Shaw
Durée : 95 min

Article précédent | pret immobilier
La Rage du Tigre

Article suivant | credit immobilier
Duel of Fists


Dans la même rubrique

La 36e chambre de Shaolin et Le retour à la 36e chambre de Shaolin
La 36e chambre de Shaolin et Le retour à la 36e chambre de Shaolin
Cinq venins mortels
Cinq venins mortels
Intimate Confessions of a Chinese Courtesan
Intimate Confessions of a Chinese Courtesan
Killer Clans
Killer Clans
Duel of Fists
Duel of Fists

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan