Accueil > Review > Secret Sunshine

Rubriques

Review

Secret Sunshine

Secret Sunshine

A la suite du décès de son mari, Shin-ae (Jeon Do-Yeon) décide de s’installer dans la ville natale de ce dernier, Miryang, avec son petit garçon Jun. Gagnant sa vie en donnant des cours de piano, elle fait la connaissance de Jong Chan (Song Kang-Ho), un garagiste fruste. Mais une nouvelle tragédie va bientôt bouleverser la vie de Shin-ae...

Secret Sunshine est le premier long métrage du réalisateur Lee Chang-Dong (Peppermint Candy, Oasis) après ses activités de ministre de la Culture de Corée du Sud, poste auquel il a été nommé en 2003. Ce film est une réflexion sur la foi, et son atout est incontestablement son actrice principale, qui a reçu pour le rôle le prix d’interprétation féminine au festival de Cannes 2007. La comédienne est en effet impressionnante en personnage imprévisible et amoral en quête d’absolu, et pourtant on ne vibre que rarement avec elle : car si elle oscille entre deux grandes tendances, l’ascétisme et l’extraversion, le cinéaste semble de manière peu pertinente n’être sensible qu’à la première, puisqu’il s’obstine à installer une atmosphère glaciale tout le long du film ; il paraît indifférent au sort de son héroïne, on ne ressent pas du tout chez lui la fascinante ferveur que l’on attendrait d’un film métaphysique, mais simplement un rythme aussi lent que régulier, un comble pour un film dont le personnage principal cherche à plusieurs reprises à transgresser les lois morales en vigueur.

Certes, la brusque conversion au protestantisme de cette femme impulsive donne lieu à des scènes intéressantes, mais elles deviennent vite répétitives, et n’empêchent pas ce petit film d’auteur de distiller un ennui tenace, seulement brisé par les quelques scènes agréables où apparaît l’excellent Song Kang-Ho, encore une fois dans un rôle farfelu, que le cinéaste retrouve dix ans après le film de gangsters Green Fish. Mais ce second rôle qui apporte un peu d’humour semble greffé artificiellement à l’intrigue pour l’alléger un peu, un procédé gênant pour un réalisateur qui tient avant tout à faire un film d’auteur bien austère.

Secret Sunshine est donc un film contemplatif rigide et interminable, qui ne réussit à être dérangeant que dans de trop rares scènes. Intéressant en partie mais assez gratuit et très ennuyeux, le film est plus proche du ratage que de la réussite.

P.-S.

FICHE TECHNIQUE :

Réal. : Lee Chang-Dong - Année : 2007 - Interprètes : Jeon Do-Yeon, Song Kang-Ho - Sortie en salles : 17 octobre 2007 - Durée : 142 min

Article précédent | pret immobilier
Teri Kasam

Article suivant | credit immobilier
Souffle


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan