Accueil > Review > The Banquet

Rubriques

Review

The Banquet

The Banquet

The Banquet est sorti en Thaïlande en grande pompe, des affiches sont placardées partout dans les rues de Bangkok. Au casting : le protégé de Jachie Chan, Daniel Wu, et la révélation de Tigre et Dragon Zhang Ziyi. Décidément, le Wu Xia Pian, tout le monde veut en faire depuis celui de Ang Lee (préférons-lui le titre de Crouching Tiger, Hidden Dragon), avec plus ou moins de réussite. Le dernier en date et que l’on pouvait s’en souvenir, c’était Wu Ji de Chen Kaige mais aussi la Cité interdite qui manque juste l’élément fantastique. Si The Banquet s’en approche, on ne peut vraiment pas dire précisément que c’est un Wu Xia Pian, nous sommes trop proches du contexte historique. Mais laissons ici les querelles de spécialistes.

Que peut-on dire de The Banquet ? C’est un film qui marche sur les mêmes plates bandes que La Cité Interdite par ses intrigues de courts (mélodrame amoureux et conspiration) et qui s’en détache par ses choix martiaux dont les chorégraphies sont mieux réalisées, car soucieux de montrer l’esthétisme avant tout, mais aussi du combat un à un, toujours plus "électrisant" qu’une armée luttant contre une autre. Côté histoire, on apprécie le jeu du triangle amoureux Impératrice - Prince - Empereur comme on s’y en ennuie. La lenteur de l’intrigue et le mélodrame entortillé ne touchent pas forcément. Finalement, The Banquet galope plus vers un film de "réalisateur " qu’un long métrage pour le "spectateur " et à la fin on peut se dire : tout ça pour ça. C’est un peu ce qu’il en ressort des tentatives "auteurisantes" qui mettent en scène quantité de personnages et d’effets pour accoucher d’une souris. Leur esprit de dérision ? En tout cas, il n’en ressort aucune emphase positive, tout est félonie et désespoir. L’âme humaine en quelques sortes... où l’intrigue se resserre inévitablement dessus. Le côté cinéma populaire est vite oublié, à la place on trouve un opéra ennuyeux... Une question me taraude l’esprit : pourquoi ces réalisateurs qui n’ont pas vraiment la passion du Wu Xia Pian s’y essaient-ils à ce genre ? Est-ce une question d’argent ou bien c’est leur vision du Wu Xia Pian qui reste déconnecté de ce que la masse peut imaginer ? Et pourquoi adapter Hamlet alors que la Chine fourmille de récits ?

JPEG - 22.4 ko
C’est triste et ennuyant...

The Banquet un film esthétique (décors et costumes participent à la beauté de l’image) comme savent le faire les chinois, mais qui n’accroche pas du tout. Sûrement à cause de son parti pris tourné vers l’Histoire et ses personnages alambiqués. On s’invite à la table et on disparaît vite pour éviter de payer l’addition.

P.-S.

Réal : Xiaogang Feng Acteurs : Ziyi Zhang, Daniel Wu, Xun Zhou, You Ge... Durée : 131 min

Article précédent | pret immobilier
Violent Cop

Article suivant | credit immobilier
Tiger Blade


Dans la même rubrique

Ponyo sur la falaise
Ponyo sur la falaise
The Chaser
The Chaser
Painted Skin
Painted Skin
Souvenir
Souvenir
Halla Bol
Halla Bol

Sur le Web : S'informer sur les conditions d'obtention de votre credit immobilier reste la première action à entreprendre avant d'aller consulter un courtier en pret immobilier afin de négocier le meilleur taux en connaissance de cause. Votre bien immobilier constitue l'investissement le plus important de votre vie. En cas de surendettement, plusieurs solutions de rachat de crédit ou de Crédit hypothécaire peuvent être envisagées. Le référencement naturel dans le secteur immobilier ainsi que du prêt immobilier a donné beaucoup d'abus. C'est de bonne guerre, le référencement payant est si prohibitif.

Articles les plus populaires

Shutter
Shutter
Dor
Dor
King Naresuan